O.B. – E.S.Z. (1 – 0) : Un succès salutaire





La rencontre face à l’E.S.Z. n’a pas atteint les sommets sur le plan footballistique mais pour l’O.B., l’essentiel c’était les trois points de la victoire.

L’O.B. avait besoin de cette victoire pour dissiper le doute et grignoter quelques places au classement de la L1. Lors des 5 dernières rencontres, l’O.B. n’a pas remporté la moindre victoire ce qui commença à inquiéter staff technique, joueurs, responsables et public.
Donc l’O.B., dos au mur, était dans l’obligation de sortir la tête de l’eau. Pour pallier les absences de Missaoui, Fathalli, Seïko et Afaya, Kouki aligna Hammali d’entrée, et Boudabous en cours de jeu. Ces deux joueurs n’ont pas démérité. Hammali fut l’auteur de l’unique but de la rencontre (71’) et Boudabous a failli doubler la mise lorsque son corner, bien botté, heurta le poteau droit de Hosni (87’).
La rencontre débuta par des incursions des locaux. Mais Melki (4’) et (7’) qui fut près du but compliqua trop le jeu alors que le but était au bout du crampon.
Les visiteurs, bien organisés, ont développé un football réfléchi et une défense bien garnie autour de Hosni.
Bouzommita et Jebnoun furent les plus remuants. Le premier, d’un tir canon des 19 m faillit créer le danger, mais le gardien béjaois intercepta (15’). Durant le reste de la première période, les deux équipes abusèrent des passes longues et le jeu se concentra au milieu du terrain.
Au cours de la deuxième période, le jeu s’améliora, au bonheur des spectateurs présents. La balle circulait mieux du côté béjaois. L’entrée de Boudabous à l’entrejeu a donné beaucoup de mordant à l’attaque de l’O.B.
Quelques incursions de Ouerhani sur le côté gauche furent sans danger car les centrages furent renvoyés par la défense visiteuse. Mais ce n’était que partie remise car en conclusion d’un centrage de Ouerhani, Hammali mit le cuir dans les filets. Ce fut l’unique but de la rencontre. Pour les visiteurs, les incursions de Jebnoun et de Keïta et parfois Bouzommita furent sans danger.
La victoire de l’O.B. est importante à plus d’un titre. Elle permettra aux Béjaois d’améliorer leur classement et de voir le reste de la compétition avec plus de sérénité.

YOUSSEF




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com