Verglas artificiel et rayon brûlant : Le Pentagone renouvelle son arsenal militaire





Le Quotidien-Agences
Du verglas artificiel pour faire déraper des combattants en Irak et un rayon brûlant pour repousser une foule en colère en Afghanistan, ce sont les nouvelles armes sur lesquelles travaille l'armée américaine très férue de hautes technologies.
Le verglas artificiel est une substance qui ressemble à du plastique et qui "reproduit les propriétés du verglas". Il s'agit de l'utiliser "dans les environnements chauds et arides comme en Irak et en Afghanistan", explique sur son site web l'Agence américaine de défense sur les projets de recherche avancée (DARPA).
L'agence a lancé en janvier un appel d'offres auprès de scientifiques pour participer à ce projet.
L'idée est de réduire la mobilité d'ennemis tandis que les troupes américaines pourront sans problème se déplacer sur ce verglas artificiel grâce à un agent désactivant vaporisé sur les semelles de chaussures et les pneus des véhicules.
Connue pour sa tendance à chercher la solution de tous ses problèmes dans les hautes technologies, l'armée américaine vient également de présenter une nouvelle arme, un rayon qui donne le sentiment à l'ennemi que ses vêtements vont s'enflammer.
Montée sur un camion, l'arme consiste en une antenne parabolique qui "émet un faisceau d'ondes électromagnétiques suscitant une sensation intolérable de chaleur sur la peau d'un adversaire, le poussant à reculer, sans provoquer de blessures", expliquent les responsables du Programme d'armes non-létales du département américain à la Défense.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com