Le Président Ben Ali aux ministres arabes de l’Intérieur : Raffermir la stabilité et le développement dans nos pays





Assurer la prévention et garantir l’efficience des interventions dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes et manifestations

Tunis-TAP
Le Président Zine El Abidine Ben Ali s'est adressé, hier, aux participants à la vingt-quatrième session du Conseil des ministres arabes de l'Intérieur, qui se tient à Tunis, par une allocution dont lecture a été donnée, en son nom, par M. Rafik Belhaj Kacem, ministre de l'Intérieur et du développement local.
Voici le texte intégral de cette allocution:

''Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux, Votre Altesse Royale, le Prince Nayef Ibn Abdelaziz, Excellence, Monsieur le Président de la session, Altesses, Excellences, Excellence, Monsieur le Secrétaire Général, Excellences, Messieurs,

Il me plaît, à l'ouverture de la vingt-quatrième session du Conseil des ministres arabes de l'Intérieur, de souhaiter la bienvenue à leurs Altesses et leurs Excellences, Messieurs les Ministres, et aux membres des délégations qui les accompagnent, ainsi qu'à l'ensemble des participants et invités à cette session qui se tient dans leur seconde patrie, la Tunisie, qui s'attache constamment à raffermir les fondements de l'action arabe commune, dans le cadre de la consolidation des valeurs de solidarité et de coopération entre nos Etats arabes.
Je voudrais souhaiter la bienvenue à cette réunion à Son Altesse Royale, le Prince Nayef Ibn Abdelaziz, président d'honneur de votre honorable Conseil, en lui exprimant ma considération pour la sollicitude et le soutien dont il entoure cette prestigieuse institution arabe.
Votre Conseil qui est considéré aujourd'hui comme un mécanisme privilégié de l'action arabe commune a réussi à réaliser des résultats concrets, matérialisés par les conventions communes, les législations pilotes et les stratégies et plans exécutifs mis en place dans de nombreux domaines qui relèvent de vos attributions, sans compter l'effort continu pour la mise à niveau des structures de sécurité arabes et l'amélioration de la qualité dans leurs services, en vue de conforter le sentiment de sécurité et de quiétude parmi les citoyens, et de consolider le processus de développement intégral de nos pays, sur la voie de l'invulnérabilité, du progrès et du bien-être.
Je tiens à profiter de cette occasion pour rendre hommage au Secrétariat Général, pour son attachement à assurer le suivi des diverses décisions et recommandations issues de ce Conseil, à stimuler l'action des bureaux spécialisés et à améliorer leurs prestations, aidé en cela par les travaux et contributions louables assurés par l'Université Nayef des Sciences Sécuritaires, en vue de la promotion de la fonction sécuritaire arabe.
Tout en appréciant hautement vos efforts dans l'étude des différents phénomènes de criminalité et des risques menaçant nos sociétés, tout autant que votre attachement à trouver les solutions appropriées pour les prévenir et y remédier, je voudrais souligner que les mutations rapides et les formes nouvelles de criminalité que connaît le monde aujourd'hui dans tous les domaines et secteurs, soulignent la nécessité de fournir un surcroît d'efforts afin que les appareils sécuritaires soient constamment à la hauteur des missions qui leur sont confiées, au fait de ces mutations et puissent accompagner l'évolution des technologies et des méthodes scientifiques les plus modernes, en vue d'assurer la prévention, et de garantir l'efficience de leurs interventions dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes et manifestations.
Le problème du terrorisme occupant une place particulière dans l'ordre de vos préoccupations, votre Conseil lui a accordé une attention évidente, en étant un précurseur dans l'établissement d'une convention arabe dans ce domaine. Tout en saluant vos efforts en matière d'évaluation du troisième Plan d'étape de la Stratégie arabe de lutte contre le terrorisme, et la définition d'un quatrième Plan d'étape tenant compte des principaux développements régionaux et internationaux, nous tenons à réaffirmer, aujourd'hui, l'impératif d'intensifier la coopération et la coordination entre nos pays, dans les divers domaines couverts par ladite convention, et tout particulièrement en matière d'échange d'informations, d'expertise et d'expériences, et d'offres d'opportunités de formation spécialisée au profit des employés de ce secteur.
Les réalités imposent, également, d'améliorer la coordination et la coopération en la matière, au niveau de la communauté internationale, à travers la limitation des déplacements des éléments terroristes, la révision des dispositions relatives à l'octroi de l'asile politique, et à empêcher l'exploitation de ces dispositions par les symboles et autres éléments terroristes.
C'est dans ce contexte que s'inscrit l'appel que la Tunisie a lancé en faveur de la tenue d'une Conférence internationale, sous les auspices des Nations Unies, en vue de l'adoption d'un Code de conduite international, engageant toutes les parties, pour la lutte contre le terrorisme.

Altesses, Excellences, Messieurs,
Votre Conseil s'est par ailleurs intéressé au problème de la lutte contre l'utilisation illicite des stupéfiants et des matières psychotropes, ce qui témoigne de l'attachement à protéger nos sociétés, tout comme notre jeunesse, contre ces dangers et à préserver cette jeunesse des risques et des courants menaçant leur santé physique et mentale.
Tout en nous félicitant des efforts déployés par le Secrétariat Général du Conseil et les appareils sécuritaires spécialisés des divers Etats arabes, nous invitons à veiller, lors de la réalisation du cinquième Plan d'étape de la Stratégie arabe de lutte contre les stupéfiants et les produits psychotropes, à intensifier davantage ces efforts, à les coordonner et à maîtriser les meilleurs procédés de lutte, afin de juguler ce phénomène, au niveau de la production, de l'écoulement et de la consommation.
Vous avez également inclus, dans votre ordre du jour, la question de la sécurité routière, qui demeure effectivement un problème des plus importants, tant le droit à la vie est à la base des droits de l'homme et que la consécration de ce droit nous commande, à tous, de continuer à explorer les meilleurs moyens de réduire le nombre des victimes humaines et des pertes sociales et économiques engendrées par les accidents de la route.
Nul doute que l'exécution des programmes communs et le renforcement de la coopération entre les associations arabes concernées par la sécurité routière, ainsi que l'amélioration des moyens et mécanismes d'échange des expertises et expériences en la matière, entre les structures sécuritaires arabes, et cela tout particulièrement aux plans de la sensibilisation, de la prévention et des secours, permettent d'aider à réduire davantage les dangers de ce fléau social.
D'un autre côté, l'attention portée au sujet de la protection et de la défense civiles, à travers l'élaboration d'un premier plan d'étape dans ce domaine, constitue un motif de satisfaction.
Notre vœu est que ce plan puisse contribuer à intensifier les efforts des institutions arabes de protection civile et à consolider la coordination, la solidarité et la complémentarité entre elles, de même qu'avec les organisations et structures régionales et internationales spécialisées dans la prévention des catastrophes et de la lutte contre leurs dangers éventuels.
Nul doute que cette coopération arabe et internationale gagnera en profondeur par une meilleure exploitation des instruments pratiques d'échanges des données, des expériences et des résultats des recherches et études pertinentes, ainsi que par l'augmentation des opérations blanches communes sur le terrain, dans les diverses branches de la protection civile, en vue de promouvoir les aptitudes des organismes arabes dans ce domaine.

Altesses, Excellences, Messieurs,
Les résolutions et recommandations qui résulteront de votre présente session contribueront sans aucun doute au renforcement de la coopération et de la complémentarité, sur la voie du raffermissement des conditions de la stabilité et du développement dans nos pays arabes et de la consolidation du processus de sécurité et de la paix dans le monde. Je souhaite tout le succès et la pleine réussite à vos travaux.''




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com