Handball – mondial 2007 Tunisie – R. Tchèque (25 – 21) : Le Sept national retrouve son âme





Partie pour se qualifier au moins en quarts de finale, la Tunisie a terminé à la 11ème place, clôturant sa participation par une victoire contre les Tchèques grâce à un extraordinaire Marouène Magaïez.

La Tunisie débute la partie en trombe, prenant d’entrée l’avantage (3 - 0), avant que les Tchèques ne réduisent l’écart (3 - 2). Très vite, les Tunisiens se reprirent pour creuser l’écart (7 -3) grâce à la vivacité de Ayed (3 buts) et surtout à la forme de Marouène Magaïez, trois arrêts en onze minutes.
Après (15’) de jeu, le Sept tunisien maintint un avantage de trois buts (9 - 6). Un écart qui allait vite être absorbé par les Tchèques (11- 11) à la (21’).
Magaïez en superforme, maintenait son équipe dans la course (12 - 12) grâce à des parades (8 arrêts en 20 essais), soit une moyenne d’un peu moins de 50%.
A la (24’), les Tchèques privés de 2 joueurs tinrent le coup grâce à 2 arrêts consécutifs de leur gardien. Son vis-à-vis tunisien n’était pas du reste et arrêtait tous les essais adverses.
Encore une fois, les Tunisiens tombèrent dans leurs vieux travers en multipliant les fautes et n’eut été le gardien Magaïez, les Tchèques auraient pris un avantage conséquent, dans une mi-temps qui se termina par un score de parité (13 - 13).
De retour des vestiaires et après seulement (9’) les Tunisiens retrouvèrent leurs marques et reprirent un avantage conséquent (19 - 14), Hammed avec 5 buts et une réussite de 100% augmente l’avantage des Tunisiens (21 - 15) et puis (22 - 17) après (47’) de jeu.
Jichi, le meilleur buteur de ce Mondial avec 55 buts avant ce match, trouva devant lui un Magaïez des grands jours. A (10’) de la fin, l’avantage des Tunisiens était de 5 buts (23 - 18) et aurait pu être plus lourd n’eût été les ratages de Ayed. Des ratages, suivis d’une suspension qui permit aux Tchèques de réduire l’écart (23 - 20).
Heureusement, que Magaïez, impérial était toujours là pour préserver l’avantage de son équipe (24 - 21) à 2’ de la fin.
Et c’est définitivement sur le score de (25 - 21) que prit fin la partie durant laquelle la Tunisie retrouva quelque peu son âme.

Moncef SEDDIK




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com