Santé : Percée timide des médicaments génériques





En dépit de sa contribution incontestable à la réduction des coûts des soins l’utilisation des médicaments génériques reste en deçà des attentes. L’entrée en vigueur du nouveau régime d’assurance-maladie devrait, néanmoins, rectifier le tir.

Tunis-Le Quotidien
Le taux d’utilisation des médicaments génériques dans le secteur privé (les officines) est passé de 14,3% en 2000 à 25,1% en 2005. Dans le secteur public, ce taux a chuté de 41,5% à 32,8% seulement durant la même période. Entre 2000 et 2005, le taux des médicaments génériques fabriqués en Tunisie est passé de 32,2 à 48,4%.
Ces chiffres rendus publics récemment par le ministère de la Santé publique montrent une évolution timide de l’utilisation des médicaments génériques qui contribuent considérablement à la réduction du coût de l’ordonnance sous d’autres cieux. Les génériques sont des copies des médicaments dont les brevets sont tombés dans le domaine public.
Leur utilisation est vivement encouragée un peu partout dans le monde car ils coûtent moins cher à la sécurité sociale que les produits de marque. En France, les médicaments génériques progressent de 30% par an.

Stratégie
Conscients de l’importance de la réduction du coût des soins, les autorités de tutelle ont mis en place une stratégie visant à promouvoir l’utilisation des médicaments génériques.
Cette stratégie s’articule autour des privilèges accordés à l’industrie Pharmaceutique, de l’encouragement de l’achat de ce genre de médicaments dans le cadre des appels d’offres de la pharmacie centrale et surtout de nouvelles mesures qui entreront en vigueur avec le démarrage de la première étape du nouveau régime d’assurance-maladie.
Les mesures en question se rapportent essentiellement à une marge bénéficiaire préférentielle pour les médicaments génériques en faveur des pharmaciens et à la légalisation de la substitution du princeps (médicaments de marque) par le générique. Ainsi, le pharmacien sera le nouveau pivot de la distribution des médicaments génériques.

W.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com