Les jeunes et la définition d’un partenaire… « génial » : Les filles raffolent de la beauté, les garçons de la finesse…





Les jeunes ont leur propre lexique, leur propre manière de voir les choses et leurs propres critères de sélection. Contrairement aux adultes, ils sont fascinés par de petites choses qui semblent futiles et qui, à leurs yeux, sont d’une grande importance. Pour manifester leur intérêt envers quelqu’un, ils disent : ce type est vraiment génial ! Comment définissent-ils justement quelqu’un de génial ?

Tunis-Le Quotidien
Les jeunes et spécialement les adolescents ne semblent pas accorder un intérêt particulier à l’être. Ce qui les fascinerait plutôt c’est un paraître très coquet, une allure très bien soignée et un look bien branché. Il suffit qu’un jeune homme porte du Nike ou du Reebok, qu’il se parfume avec des senteurs de chez Versace, Calvin Kline ou Armani et qu’il ait les derniers gadgets pour qu’il soit classé… «hyper top ». Il est encore plus mis en valeur s’il débarque dans une caisse de rêve et qu’il garde un air à la fois séducteur et rebelle. Les choses ne semblent pas très différentes chez la gent masculine. Pour qu’une fille mérite la qualification de « géniale », elle doit avoir un physique très agréable et des fringues bien à la mode. Un look à la J.Lo ou à la Chakira fait vraisemblablement bien battre des cœurs masculins.
Le quotient intellectuel, les qualités humaines et la beauté de l’âme semblent jetés aux oubliettes. Si l’on va croire à ce constat, un macho aux souliers très bien cirés et aux cheveux bien gominés a beaucoup plus la cote qu’un autre garçon ayant l’air d’un intello et à cheval sur les principes. Une fille réservée, au naturel, et à cheval sur les principes serait également dans ce cadre considérée comme vieux jeu. Une jeunesse qui, semble-t-il, raffole de la forme beaucoup plus que du fond. Cependant, certains jeunes ne sont pas des « fashion’s victims ». Ce qui les fascine est loin d’être un paraître soigné ou un physique avenant. Ils regardent dans la profondeur des choses et pour eux seules les qualités humaines et la beauté de l’âme sont des trésors inépuisables. A quel rang appartiennent justement les jeunes ?
Amel, élève, 16 ans, confirme le premier constat. La jeune fille ne peut pas se sentir branchée si le physique et le paraître de son vis-à-vis laisse à désirer.
« Franchement, je ne peux pas qualifier un garçon de génial s’il paraît mal fagoté ! Un jeune homme génial doit d’abord avoir un physique agréable à voir et il doit être à la mode. Selon son apparence, je peux juger s’il a un esprit souple ou s’il est rétro. Je le regarde de haut en bas pour avoir une idée sur ses goûts, ses tendances et sa propreté physique. Généralement, les chaussures, les cheveux, les dents et les ongles d’un homme peuvent me donner une idée presque sûre sur son hygiène de vie. S’il répond à tous mes critères de sélection je peux dire qu’il a une apparence géniale. Toutefois, il ne faut pas trop se fier aux apparences. Ce n’est pas parce qu’un garçon est bien vêtu et bien parfumé qu’il mérite ma confiance. Il faut qu’il témoigne également de savoir-faire, qu’il soit issu d’un rang social respectacle et qu’il soit sage et poli. Si toutes ces qualités se réunissent chez un jeune homme, il mérite amplement que je le définisse en tant que génial », dit-elle.
Sabrine, élève, 17 ans, pense également qu’un garçon ne peut être défini en tant que super génial que s’il possède plusieurs qualités aussi bien physiques que morales. « Le premier contact est basé sur le physique. Si un garçon est mal fagoté, il sera automatiquement classé parmi les ringards. On ne peut même pas éprouver l’envie de fouiller dans son intérieur et de voir s’il possède des qualités humaines si d’emblée il donne l’envie de dégueuler ! Un garçon génial est d’abord celui qui possède des traits harmonieux, un physique agréable et beaucoup de charme. De plus, il doit avoir beaucoup de savoir-faire en matière d’habillement parce que cela reflète un goût raffiné et de la finesse. Ensuite, il faut fouiller dans son fond pour savoir s’il est issu d’une bonne famille et s’il possède des qualités humaines. Un jeune homme doit avoir le sens de l’humour et être d’une agréable compagnie. Il doit également être sage et intelligent. Je suppose qu’un garçon dans le genre mérite d’être classé au top et d’être perçu en tant que personne géniale », dit-elle.
Les jeunes filles accordent un intérêt particulier à l’aspect physique. Ceci est d’autant plus vrai pour les garçons qui semblent, à leur tour, incapables de manifester une considération pour une fille dont l’apparence reste modeste.
Mohamed, 19 ans, dit qu’il ne branche que pour un seul genre de filles : les blondes aux yeux verts. « Tout ce qui est rare attire. Les Tunisiennes sont en majorité des brunes aux yeux noirs. Les blondes ne courent pas les rues. Elles ont donc des atouts par rapport aux autres. Mis à part le teint, les filles sveltes et élancées me semblent beaucoup plus belles. Toutefois, un physique pareil peut passer inaperçu si la fille en question ne sait pas comment se mettre en valeur. Pour avoir la cote, une jeune fille doit se vêtir suivant la tendance et son allure doit dégager beaucoup de finesse, de raffinement et de grâce. J’ai horreur des filles qui parlent à haute voix, qui agissent en garçon et qui manquent de délicatesse. Pour enfin mériter la définition de fille géniale, elle doit être issue d’une bonne famille, elle doit être sage, gentille, pacifiste et très bien élevée. Toutefois ce genre de qualificatifs se réunit rarement chez une seule personne et si jamais je tombe sur une fille dans le genre je pourrai me prononcer être l’homme le plus chanceux sur terre », dit-il.
Mehdi, 18 ans, est le seul qui n’accorde pas la primauté à l’aspect physique. Sage et lucide, le jeune homme pense que ce qui rend une fille exceptionnellement belle, ce sont ses qualités humaines. « Qu’elle soit brune ou blonde, cela m’importe peu. Et puis aujourd’hui avec le brushing, le make-up et la chirurgie esthétique n’importe quelle fille peut se transformer en une « top modèl » ! La beauté physique s’émousse avec le temps. Ce qui m’intéresse chez une fille c’est essentiellement son caractère et son éducation. Je tiens à ce qu’elle soit belle de l’intérieur, qu’elle soit très croyante et qu’elle ait vraiment la foi. Si elle possède ces qualités là, c’est déjà un très grand acquis. Certes, je ne peux pas apprécier une fille qui a le physique d’une méchante sorcière, mais je peux me contenter d’un physique acceptable. Toutefois, il est primordial que son visage inspire l’innocence et la pureté. Je tiens à ce qu’elle ait également beaucoup de finesse et qu’elle soit très intelligente. N’est-ce pas génial d’avoir affaire à une fille qui te comprend sans même que tu n’aies besoin de parler et de t’expliquer ? Et puis avec une fille respectable et respectueuse et qui a de très hautes qualités morales, la cohabitation sera très facile et on peut être sûr qu’à ses côtés tout deviendra beau. A mon sens, une fille géniale, surtout par ces temps où les valeurs se dégradent, est une fille qui est belle de l’intérieur et qui a reçu une éducation exemplaire », dit-il.

Abir CHEMLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com