Handball E.N. : L’avenir en point de mire





La Sélection nationale a achevé sa participation en Championnat du monde 2007 avec une modeste 11ème place après avoir battu la République Tchèque (25-21).

Ce classement est bien en deçà des ambitions du Sept national qui avait réussi une très honorable quatrième place au Mondial 2005 en Tunisie et dont l’objectif était d’aller au moins en quarts de finale après son exploit de la Coupe du monde 2006.
Trop de pression sur la sélection, auteur d’une série de bonnes performances durant ces deux dernières années, une fragilité mentale face à des adversaires de grande qualité et un dernier match décisif au premier tour perdu face à la Slovénie ont conditionné le parcours médiocre de la sélection au Mondial allemand.
La formation tunisienne avait compromis ses chances dès le Tour préliminaire en terminant deuxième du groupe A alors qu’elle avait les moyens de prendre la tête du classement et d’entamer le Tour principal avec les points de bonus.
Les défaillances ont été multiples du côté tunisien. Une défense peu agressive, des gardiens en petite forme, un manque inexplicable de concentration et un mental fragile dans les moments cruciaux des rencontres ont condamné le Sept national à une élimination précoce.
Les Tunisiens ont eu un sursaut d’orgueil dans le dernier match du Tour principal face à la France en retrouvant leur jeu même si le match n’avait plus d’enjeu avec la qualification déjà assurée pour la France.
Avec la victoire face à la République Tchèque, l’honneur est sauf et permet à l’équipe de retrouver la confiance. Mais de grandes questions demeurent sur la capacité de l’équipe à retrouver le top niveau après les insuffisances à répétition de match en match et l’irrégularité du rendement dans une compétition de haut niveau qui exige une concentration maximale et des nerfs bien solides.
Place maintenant au bilan pour la Tunisie qui a connu un cycle favorable après une bonne série de performances à l’échelle continentale, méditerranéenne et internationale. Il importe au staff technique d’évaluer à tête reposée la participation tunisienne et d’apporter les changements nécessaires afin de rebondir pour préparer les prochaines échéances internationales, notamment la CAN et les éliminatoires des Jeux olympiques 2008.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com