Réorientation universitaire : Des milliers de candidats dans les starting-blocks





Les établissements d’enseignement supérieur, appelés à consacrer 15% des inscriptions en première année aux candidats qui seront réaffectés par le biais des concours de réorientation universitaire, s’apprêtent à étudier plusieurs milliers de demandes qui, selon les estimations, dépassent de loin le nombre de places vacantes…

Tunis-Le Quotidien
C’est à l’université de Jendouba qu’on commence le déballage des enveloppes contenant les demandes de participation aux concours de réorientation universitaire. Le dernier délai fixé par la direction de cette faculté du nord-ouest a expiré en fait le 31 janvier 2007. Ensuite c’est au reste des universités de commencer le dépouillement des demandes de candidature.
Les étudiants qui ont la possibilité de postuler à une place dans plusieurs universités différentes auront à adresser leurs demandes avant les délais fixés par chacune des universités en question.
Après l’université de Jendouba, c’est à l’université de Monastir qu’on entame à partir du 4 février courant les opérations de dépouillement des demandes. Prendront le relai par la suite les universités de Sfax (le 7 février), de Tunis (10 février), Sousse (13 février), Kairouan et El Manar (15 février), Gabès (17 février), Carthage (20 février), la Manouba (21 février) , et Gafsa (28 février). Les concours qui vont se dérouler dans les différentes universités au cours du mois de Mars 2007 s’étaleront sur une trentaine de jours afin de permettre aux candidats de passer plusieurs épreuves dans des établissements différents.
Les candidats, qui se comptent chaque année par milliers, auront en fait à passer les épreuves écrites d’une ou plusieurs spécialités qui correspondent à la filière à laquelle chaque candidat désire s’inscrire. Pour cette année, sans préciser le nombre exact des places disponibles dans les universités concernées, on croit savoir que les candidats postulant pour ces places seront beaucoup plus nombreux.
Les candidats doivent par ailleurs être titulaires du baccalauréat 2004, 2005 ou 2006 et déjà inscrits dans l’une des universités du pays.
Notons que c’est au niveau des Instituts supérieurs des études technologiques (ISET) que les concours de réorientation universitaire relatifs à l’année 2006-2007 ont démarré. A noter enfin que la proclamation des résultats de ces concours a débuté hier.

H.G.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com