Relance du processus de paix : Merkel met les bouchées doubles





Berlin-Agences
La chancelière allemande Angela Merkel se rend en Egypte et dans trois pays du Golfe, Arabie Saoudite, Emirats arabes unis et Koweit, afin d'obtenir des soutiens aux efforts actuellement déployés par le Quartette pour la paix au Proche-Orient.
Merkel veut tirer profit d'une "fenêtre de tir" qui s'est ouverte fin 2006 du fait que la majorité des protagonistes au Proche-Orient et dans le Golfe sont d'accord dans l'analyse de la situation et des objectifs à poursuivre, indique-t-on de sources gouvernementales allemandes.
Le voyage a lieu au lendemain d'une rencontre du Quartette (Etats-Unis, Union européenne, Russie et ONU) à Washington, ayant suscité beaucoup d'attentes. Les Allemands, qui président pour six mois l'UE, ont fait le forcing pour que le Quartette, en panne depuis 2003, soit réanimé.
"Je pars pour cette tournée au Proche-Orient avec l'idée que nous avons une “fenêtre de tir” dans laquelle nous pouvons résoudre les problèmes politiques entre Israël et les Territoires palestiniens ou au moins faire un pas en avant", avait estimé la chancelière à l'issue d'un entretien avec le roi Abdallah II de Jordanie, samedi dernier à Berlin.
"Une possibilité (de règlement) pourrait s'ouvrir si tous les efforts internationaux étaient associés (...) Nous avons toujours répété qu'un processus de paix ne sera pas possible sans le soutien de la région", avait-elle ajouté.
Merkel a aussi rencontré le Premier ministre israélien Ehud Olmert et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas ces dernières semaines, pour les convaincre de collaborer aux tentatives du Quartette de relancer la "feuille de route".




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com