Texmed 2007 : ‘’Ensemble’’, un mot magique qui conditionne l’avenir de notre textile/habillement





Porteur des espoirs de centaines de milliers d’employés dans le secteur textile, le Salon euro-méditerranéen de l’habillement (Texmed 2007) créera l’événement, en juin prochain, pour positionner la Tunisie comme pôle d’attraction au cœur de la région, faire connaître notre potentiel et nos atouts, créer les synergies et développer le partenariat et les affaires entre les entreprises de l’espace euro-méditerranéen.

Tunis-Le Quotidien
«Ensemble, confectionnons l’avenir», un thème qui se veut fédérateur et un choix compréhensible pour le Texmed 2007 alors que tout converge pour nous convaincre que la seule voie d’émergence pour le textile/habillement tunisien, alors que le secteur est ce qu’il est au niveau mondial, est sans le moindre doute le partenariat à tous les niveaux.
‘’Ensemble’’ veut donc d’abord dire qu’il est impératif de créer des partenariats entre les diverses entreprises tunisiennes si celles-ci souhaitent vraiment être en mesure de pratiquer l’intégration des filières ; meilleur moyen de rafler le plus de valeur ajoutée possible. Sinon, gare aux intermédiaires de toutes colorations.
‘’Ensemble’’ est également synonyme de partenariat entre les entreprises tunisiennes et leurs homologues méditerranéennes (et surtout européennes) pour faire éclore de réels procédés de co-traitance. Car ce sont ceux-ci qui permettront au textile tunisien de dépasser certaines de ses faiblesses structurelles, particulièrement son manque d’intégration active aux grands circuits de distribution en Europe.
‘’Ensemble’’ se rapporte aussi, bien sûr, au partenariat ou plutôt à l’union sacrée qui doit être définitivement nouée entre les chefs d’entreprise et leurs employés. Car si la Centrale patronale (UTICA) et la Centrale syndicale (UGTT) ont toutes deux compris depuis longtemps qu’il est impossible que l’un puisse avancer sans l’autre et que leurs deux destins sont définitivement scellés l’un à l’autre, il est clair que les efforts doivent se multiplier pour faire que la totalité des chefs d’entreprises (grandes ou petites) et leurs employés arrivent à la même conviction inébranlable que tout le monde est dans le même navire, si l’on ose dire.
‘’Ensemble’’, c’est évidemment la poursuite du partenariat Win-win qui a déjà largement fait ses preuves entre le public et le privé où le second se préoccupe des question de marché, de qualité, de délais… et où le premier s’organise pour que toutes la démarche du privé soit la plus fluide possible.
C’est avec cet esprit que doit se tenir le Texmed 2007 qui se veut, comme il l’a clairement affirmé, un point de ralliement des professionnels euro-méditerranéens de ce secteur si délicat du textile/habillement pour stimuler les synergies et tisser des alliances dans un esprit de solidarité (par exemple face aux Asiatiques qui ne respectent pas vraiment les règles du jeu), de complémentarité (le sacro-saint ‘’Ensemble’’, encore et toujours) et de partenariat gagnant-gagnant.
D’ores et déjà, la FENATEX (UTICA) et le CEPEX, en collaboration avec le CETTEX, la FIPA, l’API et la Société des foires de Tunis, qui sont les organisateurs du Texmed se sont fixé pour ambition de consolider le succès enregistré durant la session précédente et offrir de nouveau aux professionnels une plate-forme de rencontres à Tunis.
Quatre espaces sont prévus pour le Salon :
Espace co-traitance et produit fini (fleuron et vitrine du Salon)
Espace sous-traitance
Espace matières et accessoires (sourcing)
Espace création et services.
Avec un total de 350 exposants attendus de la région euro-med, de l’Afrique et des pays arabes, le Salon occupera une surface totale de 10 000 m2. En face d’eux, ils trouveront 500 donneurs d’ordre étrangers pour remplir leurs carnets de commandes pour les collections 2008. Une large campagne de communication ainsi qu’un grand déploiement pour le contact direct auprès des pays cibles surtout européens prendront leur essor dans quelque temps et l’on sait déjà que le Texmed inaugurera de nouveaux programmes créatifs d’animation, des défilés de mode aux plus hauts standards et divers workshops où tout ce joli monde échangera idées et points de vues.

Manoubi AKROUT




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com