C.S.H.L. – E.S.S. (1-1) : Les Verts y ont cru jusqu’au bout





L’ESS a trop tôt compte sur la victoire que les Hammam-lifois lui contestèrent jusqu’à la dernière seconde et les banlieusards eurent finalement raison.

La partie ne connut point de répit puisque les deux équipes entamèrent la partie tambour battant.
En effet, il ne fallait pas plus de 8 minutes pour que la partie s’emballe, consécutivement à un centrage de Toujani vers Gomis, dont le heading rata la cage alors qu’il était seul face à Mathlouthi.
Quatre minutes plus tard, l’ESS parvint à ouvrir la marque par Chermiti qui trompa Hamrouni après une belle ouverture de Chikhaoui.
Nullement découragés par cet avantage, les Hammam-lifois se portèrent à l’attaque pour résorber leur retard, mais les Etoilés, bien disposés sur le terrain et surtout techniquement supérieurs, surent les tenir à distance pour annihiler tout danger devant les bois de Mathlouthi.
Nonobstant cette bonne disposition des Etoilés, les locaux auraient pu scorer par l’intermédiaire de Brinis qui ne sut pas exploiter une belle opportunité quelques minutes avant la pause.
D’entrée de jeu, les Hammam-lifois faillirent égaliser, mais Brinis rata l’occasion sur centrage de Chettaoui. Un début qui les encouragea à se porter à l’avant devant le recul des Etoilés qui se contentèrent, apparemment, de gérer leur avantage, et Gomis, Chettaoui et leurs camarades butèrent sur une bonne défense étoilée
A la (72’) Chikhaoui, suite à un effort personnel, pivota en pleine surface et alerta Hamrouni qui détourna en corner.
Après ces deux alertes, le jeu perdit de son attrait et se cantonna au milieu, malgré les efforts de part et d’autres comme cet essai de Ogimbiyé que Hamrouni détourna en corner (84’).
Alors que les Etoilés croyaient obtenir la victoire, un centrage de Chettaoui, dans le temps additionnel, trouva seul Gomis dans la surface qui crucifia Mathlouthi de la tête. Une égalisation qui récompensa les locaux qui eurent le mérite d’y croire jusqu’au bout.

Formations

CSHL : Hamrouni, Chérif, Toujani, Evans, Cissé, Ben Said (Chettaoui), Naouas, Harrane (Neffati), Brinis (Ajroud), Gomis.

ESS : Mathlouthi, Frej, Meriah, Narry, Chikhaoui, Ghezel, Chermiti, Nafkha, Soltani (Bejaoui), Melliti, (Ogimbiyé)

Moncef Seddik




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com