E.O.G.K.- C.A.B. (0-0) : Gros enjeu, petit football





Parité blanche, 13 cartons jaunes et 3 expulsions, tel fut le bilan chiffré d’un match dominé par un enjeu paralysant qui a dommageablement influencé le jeu. A la clé, une issue qui n’arrange aucune équipe.

L’entame du match annonça, d’ailleurs, la couleur, au vu de l’engagement physique outrancier des joueurs des deux camps, sanctionné par trois cartons, jaunes distribués par l’arbitre algérien dans les 10’ initiales à l’encontre du Goulettois-kramiste Gharbi et des Cabistes B. Yeken et Ndaye. Sur le plan purement technique, le jeu était décousu et les tentatives de scorer ne le furent que sur des balles arrêtées, œuvre de Kridène, sur corner, côté bizertin (12’) et Chaâbane (14’), également sur coup de coin et Ajmi (19’) sur coup franc botté des 20 mètres environ de la cage de Toumi. Le jeu se poursuit, tout aussi haché, le temps que le referee, qui a bien maîtrisé la direction des débats, distribue un nouveau carton (Hamed de l’EOGK), et la rencontre de manquer de dégénérer dangereusement, mais M. Jaballah Touati fit vite de calmer les esprits en renvoyant aux vestiaires les deux capitaines Papa Georges et Bilel Yeken, pour échange de coups (32’). Et jusqu’à la pause, nous eûmes droit à un simulacre de football, une sorte de pousse-ballon, on ne peut plus fastidieux.
A la reprise, le rythme monta d’un petit cran et W. Yeken rata, de peu, la lucarne, toujours sur balle arrêtée (50’), imité dans la foulée par Gontassi qui reprit timidement un service de Kridène. Le jeu devient plus aéré et l’EOGK de quitter sa réserve. C’est ainsi qu’une reprise de volée de Foundou faillit faire mouche (56’). Mais, comble de malheur pour les Cabistes, Ndaye, sur un action anodine, dans la zone adverse de surcroît, hérita bêtement d’un deuxième carton, synonyme d’exclusion (60’). Après quoi, Maâmeri, consécutivement au seul exploit individuel de la partie jusqu’ici, fut à deux doigts d’ouvrir la marque, mais en pure perte (67’). Le reste du temps se résuma en des tentatives infructueuses des deux côtés, l’enjeu ayant très perceptiblement ankylosé les joueurs. Nous en resterons là, c’est-à-dire sur une parité blanche qui satisfait partiellement les Goulettois-Kramistes, mais qui enfonce le clou pour des Nordistes dont le salut devient quasiment chimérique. A signaler enfin l’expulsion de Monero à la fin de la partie.

Formations

EOGK: Jeridi, Foundou (Soltani 75’), Ajmi, Hammami, Chaâbane, Gharbi, Majboura (Cardoso 69’), Hamed (Mhadhebi 57’), Maâmeri, Georges, Douaïeb.

CAB: Toumi, W. Yeken, Rouatbi, B. Yeken, Touati, Ayari, Gontassi, Ndaye, Zarrouk (Bouzgarrou 41’), Kridène, Bienvenu (Gabsi 75’).

Wahid SMAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com