Selon le vice-Premier ministre : L’isolement de la Syrie terminé





Le Quotidien-Agences
L'isolement international de la Syrie est terminé, les puissances occidentales ayant compris la nécessité de travailler avec Damas, a affirmé le vice-Premier ministre syrien Abdallah Dardari, dans une entrevue publiée hier par le Financial Times.
"Les gens ont réalisé dans les capitales occidentales que s'ils voulaient être influents au Moyen-Orient, Damas était incontournable", a-t-il déclaré, soulignant que "l'ancien isolement politique de la Syrie avait pris fin". "Il (l'isolement) n'est plus là", a-t-il ajouté.
Les relations entre les Etats-Unis et la Syrie restent tendues, mais deux sénateurs démocrates américains, dont John Kerry, ancien candidat de son parti à la présidence, étaient à Damas cette semaine pour des discussions avec le président syrien Bashar El-Assad.
Dardari a fait valoir dans l'interview au quotidien économique britannique qu'auparavant les Etats-Unis se contentaient de présenter à la Syrie une liste de demandes pour mettre fin à une série de pratiques prêtées au régime de Damas, au lieu de parler de sujets d'intérêts mutuels, ce qui c'est montré inefficace.
"Cela n'a pas marché en avril 2003, juste après l'occupation de Bagdad. Si cela n'a pas marché à l'époque, au sommet de l'influence américaine dans la région, cela ne marchera pas maintenant", a encore déclaré Dardari, qui a souligné que la priorité, pour la Syrie, était de s'assurer la rétrocession du plateau du Golan, occupé par Israël depuis 1967.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com