Basket Nationale A (Mise à jour) : La J.S.K., grande bénéficiaire





La journée de rattrapage a permis au haut du tableau de se décanter et de s’aérer, les six équipes de tête postulant à la qualification directe au plan-off se tenant parfaitement à la queue leu leu. Mais la meilleure affaire a été l’apanage de la JSK qui s’isole, seule, à la quatrième place, la dernière donnant accès au futur heureux quatuor.

La JSK de samedi dernier a sûrement été la plus fringante Chabiba que nous ayons eu à voir depuis le début de saison. C’est ainsi qu’à titre indicatif, la complémentarité agissante entre les deux Marouène, Kechrid et Laghnej, s’est très bien cimentée et que le jeu intérieur a gagné en efficacité. Et déjà, dès les deux Q.T initiaux, les deux premiers nommés se sont illustrés dans le registre de l’adresse, en signant à eux deux 7 tirs de la longue distance faisant bloquer le compteur à la fin du premier à (17-7) et à la pause à (41-26) après un score intermédiaire de (34-17). Mais un passage à vide, la plupart du temps inévitable, conjugué à un réveil tonitruant des Usémistes, notamment en attaque, a fait rééquilibrer la donne puisqu’à la fin du troisième Q.T., l’USM est revenue à un point seulement (51-50). Mais après avoir largement récupéré lors de cette avant-dernière période, les Aghlabides terminèrent en force, d’autant que les Bleus durent payer un lourd tribut à leur débauche d’énergie précédente, réduisant à néant une fraîcheur physique déjà entamée après les 45’ (prolongations comprises) disputées trois jours plus tôt face au CA.
Ce dernier justement en leader incontesté, a, une nouvelle fois, administré la preuve de son savoir-faire, mais aussi de sa solidité mentale. C’est un ensemble qui sait gérer les moments forts d’un match, qui ne panique jamais et qui se prévaut d’une denrée rare dans nos contrées, la lucidité finale, lors du money-time, à même de lui permettre de donner l'estocade finale à son adversaire.
Les Etoilés, avec leur pléiade de joueurs (Khanfir, Dhouibi, Slimène Bra...) ont pourtant donné l’impression de maîtriser la situation en menant assez aisément lors des deux premiers Q.T. (20-17 et 35-27). Ils ont même mené de 14 points au beau milieu de la quatrième période (43-29), grâce non seulement aux joueurs cités plus haut, mais aussi à des jeunes qui s’affirment de plus en plus tels que Toumi et Mestiri. Ce dernier s’est même payé le luxe de se défaire facilement du géant clubiste de 2,14 mètres, le Sénégalais Ndaye, sous le cerceau. Mais encore une fois, l’arrière clubiste, Marouène Lahmar, mis au repos pendant la période précédente, fit un retour gagnant sur le parquet. Et grâce à son don de l’orchestration, à son sens de l’anticipation et à ses passes décisives, il a largement contribué au retour des siens qui abrégèrent le troisième Q.T. à trois points seulement (52-49). Et après une égalité à (52-52), suite à tir à 3 poins de Dhifallah, les Clubistes, grâce aux qualités déjà évoquées, d’ordre tactique et mental, ont eu la maîtrise des débats jusqu’à la fin.
A Mégrine, on s’attendait à une partie très équilibrée. Mais contre toute attente, le CSC, auteur d’une prestation fort relevée face à l’ESS trois jours plus tôt, a énormément déçu. On dirait que ses joueurs avaient retrouvé leurs vieux démons, à savoir l’inconstance et le laxisme dans le jeu. C’est ainsi qu’ils ratèrent des paniers faciles, commirent des erreurs de débutants dans le marquage... Un énorme gâchis. Les Radésiens, volontaires à souhait, dominèrent toute la partie, à la lumière des scores partiels (19-20, 34-43 et 53-62). Ce n’est que vers la fin que les Locomotives sonnèrent leur réveil. Et à 12’’, alors que le score était de (75-76), Kessousse ne marqua qu’un seul lancer-franc sur les deux accordés, consacrant ainsi la parité. Mais sur la dernière possession de balle, Oudeïdellah Monastira se joua facilement de Manaï pour s’en aller signer un panier, bonifié, de surcroît, par un lancer-franc réussi (76-79). Enfin à Kasserine, le SN a rempli une simple formalité en totalisant une trentaine de points face au stade local.

Wahid SAMOUI

____________________

Résultats
CSC-ESR (76-79)
ESS-CA (78-82)
JSK-USM (78-66)
SSK-SN (64-92)

Classements
1) CA 32 pts
2) SN 31 pts
3) ESS 30 pts
4) JSK 28 pts
5) EZS 27 pts
6) USM 26 pts
7) DSG 24 pts
-) ESR 24 pts
9) EOGK 23 pts
10) CAB 22 pts
11) CSC 21 pts
12) SSK 19 pts




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com