E.S.T. : L’ascension se poursuit, mais …





A la faveur d’une victoire difficile remportée aux dépens de l’EOGK, l’Espérance termine invaincue la phase aller. Mais, sa dernière prestation de l’année 2006 a donné raison à Duguépéroux qui n’a pas cessé de rappeler qu’au cours de cette saison il n’y a pas de match facile.

Le match de samedi face à l’EOGK joué à Radès a en effet donné à voir une équipe espérantiste qui avait du mal à assurer sa victoire devant une équipe compétitive et redoutable en attaque notamment après l’expulsion de Chaâbani. “C’était prévu”, disait Duguépéroux lors de la conférence de presse d’après-match. Il avait bien étudié le jeu de l’adversaire qui comptait sur un trio d’attaque redoutable, Maameri, George et Cardoso.
Bien sûr l’Espérance aurait pu tuer le match au début de la seconde période grâce aux essais répétés de Zitouni, mais lors des trente dernières minutes, la défense a bien souffert de l’absence de couverture, après la sortie de Mahjoubi et la forme moyenne de Zaïem. Devant, en l’absence de Berrebat, blessé, la possession de la balle était approximative surtout depuis la rentrée du brouillon Eneramo. Il a donc fallu toute la volonté des Bekri, Jaber et Hammi et la présence de Kasraoui pour que l’avance au score soit conservée jusqu’au coup de sifflet final de Samir Hammami.
Cette prestation a prouvé, comme le rejète Duguépéroux à tous les Espérantistes que, malgré tous ces bons résultats obtenus ces deux derniers mois, l’équipe n’a pas encore réellement décollé. Certains éléments ne sont pas réguliers dans leur rendement, ou ne donnent pas toujours le meilleur d’eux-mêmes. Cela dit, l’Espérance qui était dIstancée de huit points à l’arrivée du Français, se trouve aujourd’hui à trois longueurs seulement du leader qu’elle rencontrera lors de la première journée retour. Un rendez-vous qui décidera en grande partie de l’avenir du club sang et or. Mais, quand Zaïem et Mahjoubi retrouveront leurs meilleures sensations, quand Lachkhem réussira son intégration, qu’Eneramo recouvrera son jeu et que Berrebat retrouvera sa place, l’Espérance pourra poursuivre son ascension surtout que le duo d’attaque Letifi et Zitouni a prouvé ces derniers temps, qu’il revient en force.
Pour l’heure, l’effectif sang et or observe un repos d’une semaine et reprendra du service dimanche prochain avant de partir en stage à Jerba à partir du 2 janvier 2007.

Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com