En marge de O.B. – A.S.M. (1-2) : Réalisme marsois, naïveté béjaouase





L’O.B. a encore calé cette fois-ci à domicile face à un ASM coriace et déterminé à poursuivre sa série rose.

Une rencontre moyenne sur le plan purement footballistique, car la pelouse fut lourde et gêna énormément les joueurs. Les spectateurs béjaois présents furent déçus par la prestation des leurs alors que la poignée de banlieusards qui ont bravé le froid et la pluie et se sont déplacés à Béja, ne l’ont pas regretté et leur joie à la fin de la rencontre fut indescriptible. Le premier half fut à l’avantage des visiteurs qui furent réalistes, et ont inscrit leur premier but dès la 14ème m par l’intermédiaire de Hamadi Jridi et le second half fut légèrement à l’avantage des Béjaois qui égalisèrent par l’intermédiaire de Nefzi, mais le dernier mot revint aux visiteurs plus réalistes et ce fut Kazadi qui doubla la mise pour les visiteurs leur permettant de remporter une victoire précieuse, ce qui fit dire à Habib Mejri, coach des Banlieusards : “C’est un bon résultat pour mon équipe, on était venu à Béja chercher des points, on l’a fait, ce n’était pas évident sur une pelouse aussi lourde, on a bien commencé la rencontre car on a marqué très tôt, on a procédé par des contres, on aurait pu tuer le match un peu plus tôt, la victoire est importante pour nous car elle nous permet de quitter la zone dangereuse et de poursuivre notre série rose”.
Quand au coach béjaois Kouki, curieusement, il parle d’un grand match de la part de ces joueurs : Mes joueurs ont disputé la meilleure rencontre depuis le début de la saison, un manque de concentration de la défense était derrière les deux buts encaissés, l’ASM a joué avec intelligence et c’est le football”.
A l’O.B. on doit revoir certaines choses et des recrutements s’imposent pour ne pas vivre une fin de saison pénible.

Youssef




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com