Bilan 2006 2006… une année folle de plus





Le chaos en Irak, l’anarchie en Palestine, la destruction au Liban... que des malheurs notamment dans le monde arabe. L’année 2006 n’était pas des plus tendres. Une année folle sur tous les plans.

Voici une rétrospective des principaux événements survenus dans le monde au cours de l'année 2006.

JANVIER

4 janvier
Le premier ministre d’Israël Ariel Sharon, victime d'une grave hémorragie cérébrale, tombe dans le coma. Après la victoire du nouveau parti centriste Kadima aux législatives du 28 mars, son remplaçant, Ehud Olmert forme en mai un gouvernement de coalition avec les travaillistes d'Amir Peretz.
10 janvier
L'Iran lève les scellés onusiens apposés dans plusieurs centres de recherche nucléaire, provoquant une crise internationale. Téhéran nie vouloir se doter de l'arme atomique sous couvert de son programme nucléaire civil et continue à le développer.
12 janvier
Une bousculade à Mina en Arabie Saoudite, près de la Mecque, au dernier jour du pèlerinage, fait 364 morts et plus de 300 blessés.
15 janvier
La socialiste Michelle Bachelet devient la première présidente du Chili, et la sixième femme parvenue à se hisser à la tête d'un pays d'Amérique latine.
25 janvier
Dans la bande de Gaza et la Cisjordanie le groupe islamiste Hamas, qui participe pour la première fois à des législatives, remporte le scrutin après dix ans d'hégémonie du Fatah.

FEVRIER

1er février
Cinq mois après la publication par le premier quotidien danois, Jyllands-Posten, de 12 caricatures du prophète Mohammed, plusieurs journaux européens les publient à leur tour alors que le mouvement de protestation contre le Danemark s'étend. Les ambassades danoise et norvégienne à Damas sont incendiées le 4 février. Le 7 février, 300 personnes attaquent un camp géré par l'armée norvégienne en Afghanistan. Le 10, le Danemark ferme plusieurs de ses ambassades dans des pays musulmans, et le lendemain, plusieurs dizaines de milliers de musulmans manifestent en Europe.
6 février
La Française Isabelle Dinoire, première greffée du visage, apparaît devant les médias du monde entier. Son opération le 27 novembre 2005 lui avait redonné une bouche, un nez et un menton. Une opération considéré comme une «réussite» par l'équipe du Pr Bernard Devauchelle, à l'hôpital d'Amiens (Nord).
20 février
Premiers entretiens directs à Vienne entre Serbes et Albanais du Kosovo, portant sur le statut final de cette province serbe, administrée par l'ONU et dont la majorité albanaise réclame l'indépendance. Les négociations, dans l'impasse, pourraient se prolonger en 2007.
22 février
Le dynamitage d'un mausolée chiîte à Samarra au nord de Bagdad en Irak, entraîne des violences entre chiîtes et sunnites qui font plus de 450 morts.

MARS

3 mars
Le Pentagone rend publics le nom et la nationalité de la plupart des 490 prisonniers du centre de détention militaire américain de Guantanamo, ouvert en janvier 2002.
11 mars
L'ancien président de la Yougoslavie Slobodan Milosevic, décède à 64 ans d'un arrêt cardiaque au centre de détention des Nations unies à La Haye (Pays-bas). Il répondait devant le Tribunal pénal international de crimes de guerre pour les conflits Croatie, Bosnie et Kosovo, et de génocide pour l'élimination en 1995 de plus de 8000 Musulmans à Srebrenica (Bosnie orientale).
22 mars
En Espagne, annonce historique «d'un cessez-le feu permanent» par l'ETA (Euskadi ta askatasuna, Pays basque et liberté), qui entre en vigueur le 24 mars après 38 années de violence terroriste et plus de 800 morts. Le chef du gouvernement espagnol, Jose Luis Rodriguez Zapatero, annonce le 29 juin le lancement d'un «dialogue» avec l'ETA.
26 mars
En Ukraine aucune force politique n'obtient de majorité absolue. Après quatre mois de crise et l'échec des pro-occidentaux à s'unir, le président Viktor Iouchtchenko accepte de nommer premier ministre son ancien rival, le prorusse Viktor Ianoukovitch, après avoir obtenu des assurances sur le maintien d'une politique pro-occidentale.

AVRIL

9 et 10 avril
La coalition de centre-gauche de Romano Prodi en Italie obtient une courte majorité face à la coalition de centre-droit du premier ministre sortant Silvio Berlusconi, lequel conteste les résultats.
Contraint de céder le pouvoir, Berlusconi démissionne le 2 mai, après l'élection de deux présidents de gauche à la chambre des députés et du Sénat. Le gouvernement Prodi prête serment le 17 mai.
22 avril
L’Irak se dote d'un exécutif. Le Kurde Jalal Talabani est réélu chef de l'?tat. Le chiîte Jawad al-Maliki est chargé de former le gouvernement (complet au 8 juin). Le sunnite Mahmoud Machhadani devient président du Parlement. Ils ont été désignés par les députés réunis à Bagdad.
24 avril
En ?gypte, trois attentats-suicide font 20 morts dans la station balnéaire de Dahab dans le Sinaï, imputés au groupe islamiste Al-Tawhid wal Jihad.

MAI

4 mai
Première condamnation aux ?tats-Unis pour les attentats du 11 septembre 2001 : le Français Zacarias Moussaoui, membre revendiqué d'Al-Qaïda, est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle pour complicité dans ces attentats, par le tribunal fédéral d'Alexandria (Virginie). Il fait appel le 12 mai.
21 mai
Le Monténégro choisit l'indépendance et se sépare de la Serbie par référendum avec 55,5 % des voix aux indépendantistes. L'indépendance est proclamée le 3 juin.
27 mai
Près de 6000 personnes périssent dans un séisme qui endeuille l'île d’Indonésie de Java. Le tremblement de terre de magnitude 6,3 s'est produit dans une zone peuplée au sud de la grande ville universitaire de Yogyakarta. Des milliers d'édifices sont détruits et les estimations font état de 38 000 blessés et plus de 420 000 sinistrés.

JUIN

7 juin
Le chef de la branche irakienne d'Al-Qaïda, Abou Moussab al-Zarqaoui, considéré par Washington comme responsable de la mort de milliers de personnes en Irak et à l'étranger, est tué lors d'un raid aérien américain en Irak.
12 juin
La Turquie et la Croatie entrent dans la phase concrète de leurs négociations d'adhésion avec l'Union européenne. Fin juin, les représentants des 25 à Bruxelles approuvant le principe de l'ouverture pour la Croatie d'un nouveau chapitre, sur les 35 qui jalonnent les pourparlers d'adhésion.
Le 30 novembre, la Commission européenne appellera en revanche les 25 pays de l'UE à «ralentir» les pourparlers d'adhésion avec la Turquie, qui refuse d'ouvrir ses ports aux navires chypriotes grecs.
15 juin
Le Pentagone annonce la mort du 2500e soldat américain, un Marine, en Irak, un peu plus de trois ans après le début de la guerre, en mars 2003. Début novembre, après un mois d'octobre particulièrement meurtrier qui a coûté la vie à 104 soldats américains, les forces américaines comptent 2830 morts en Irak.
17 juin
Les autorités de Tchétchénie prorusses annoncent que le «président» indépendantiste tchétchène, Abdoul-Khalim Saïdoullaïev, successeur d'Aslan Maskhadov, a été tué lors d'une «opération spéciale» dans la ville d'Argoun, à l'est de la capitale tchétchène, Grozny.
18 juin
La Catalogne approuve très largement par référendum un nouveau statut d'autonomie élargi, après son approbation par le Parlement central espagnol malgré l'opposition de la droite centraliste et des indépendantistes catalans. Ce statut remplace celui de 1979 et renforce l'identité de la région et sa capacité d'autogestion.
23 juin
L'OMS annonce qu'une Indonésienne a transmis le virus H5N1 de la grippe aviaire à plusieurs de ses proches, mais que ce virus n'a pas muté de façon dangereuse. C'est la première confirmation d'une transmission intra-humaine du virus H5N1 avec apparition de la maladie.
28 juin
Offensive d'Israël dans la bande de Gaza, trois jours après l'enlèvement d'un de ses soldats, Gilad Shalit, 20 ans, un Israélien possédant également la nationalité française, par des groupes armés palestiniens, dont la branche armée du Hamas.
Le lendemain, une soixantaine de responsables du Hamas, dont plusieurs ministres et des dizaines de députés, sont arrêtés par l'armée israélienne.

JUILLET

9 juillet
Les milices des Tribunaux islamistes, qui étendent leur emprise en Somalie, annoncent la prise de contrôle de Mogadiscio, à l'issue de plusieurs semaines de combats, après avoir défait les deux derniers chefs rebelles. La Somalie est plongée dans le chaos depuis 1991, et le gouvernement de transition, mis en place en 2004, s'avère incapable de rétablir l'ordre.
- L'Italie, lors d'une interminable finale, conclue aux tirs aux buts (1-1 a.p., 5-3 aux t.a.B.) remporte la Coupe du Monde de football face à la France. Le match est marqué, lors des prolongations, par un coup de tête du capitaine français Zinedine Zidane, à l'Italien Marco Materazzi.
10 juillet
Le président conservateur de la Pologne Lech Kaczynski confie à son frère jumeau Jarislaw, la tâche de former un nouveau gouvernement, dans une configuration unique au monde.
11 juillet
Au moins 200 personnes tuées et 714 blessées dans une série d'attentats qui frappent des trains et des gares de banlieue de Bombay en Inde. L'Inde mettra en cause dans ces attentats le Pakistan qui pourtant les condamne.
12 juillet
Début du conflit entre les forces d’Israël et le Hezbollah chiîte libanais, après la capture de deux soldats israéliens. En 34 jours de guerre - bombardements israéliens et entrée de Tsahal au Liban sud; tirs de roquettes du Hezbollah sur Israël -, plus de 1200 personnes sont tuées, un million sont jetées sur les routes, quelque 15 000 habitations détruites.
Le 11 août, la résolution 1701 de l'ONU appelle à l'arrêt des combats (effectif le 14), au retrait des troupes israéliennes et prévoit le déploiement d'une Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) renforcée.
17 juillet
Un séisme sous-marin de 7,7 sur l'échelle de Richter provoque un tsunami faisant plus de 620 morts sur l'île de Java en Indonésie.
24 juillet
Les pays membres de l'Organisation mondiale du commerce suspendent sine die leurs efforts pour instaurer un meilleur ordre commercial mondial après l'échec des discussions entre grandes puissances. Européens et Américains se rejettent mutuellement la responsabilité de l'échec.
31 juillet
L'Otan prend la responsabilité des opérations militaires internationales dans le sud de l’Afghanistan, en proie à des violences sans précédent depuis la chute du régime taliban fin 2001.
- Le chef de Cuba Fidel Castro, 79 ans, qui avait subi le 27 juillet, en urgence et dans le plus grand secret, une opération «complexe» après une hémorragie intestinale, délègue le pouvoir à son frère Raul, 75 ans, pour la première fois depuis 1959. Le 13 août, jour de ses 80 ans, ses premières photos de convalescent sont publiées. Le 28 octobre, il réapparaît à la télévision, démentant être «moribond ou mort». Le 2 décembre, il n'assiste cependant pas aux cérémonies en l'honneur de ses 80 ans et du 50e anniversaire des forces armées révolutionnaires cubaines.

AO?T

10 août
Un typhon frappe le sud-est de la Chine : 441 morts. Au mois de juillet, le nombre de victimes d'intempéries s'est élevé à 987 morts et 310 disparus.
- La découverte d'un complot terroriste au Royaume-Uni, visant à faire exploser des avions en vol entre la Grande-Bretagne et les ?tats-Unis, au moyen d'explosifs liquides, provoque le renforcement des dispositifs de sécurité à l'échelle internationale.
11 août
Le prix Nobel de littérature Günter Grass, grande figure intellectuelle d’Allemagne, engagé à gauche, révèle avoir été enrôlé à l'âge de 17 ans dans la Waffen SS, à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, soulevant une vive polémique en Europe.
19-20 août
Des déchets toxiques sont déversés dans la nuit à Abidjan en Côte d’Ivoire par une société ivoirienne qui les avait déchargés du cargo grec Probo Koala, affrété par la multinationale Trafigura basée à Lucerne (Suisse). Disséminés dans une quinzaine de décharges à l'air libre, ils provoquent la mort de dix personnes.
31 août
L'ONU approuve le déploiement de 20 000 hommes pour relayer la mission de l'Union africaine au Darfour (ouest du Soudan), mais Khartoum rejette toujours l'envoi de soldats de l'ONU dans la région.
- La guerre au Darfour a éclaté en février 2003 entre des rebelles d'ethnies africaines et l'armée de Khartoum, appuyée par des milices arabes. Selon l'ONU, elle a fait plus de 200 000 morts et provoqué le déplacement de 2 millions de personnes.

SEPTEMBRE

2 septembre
Les forces afghanes et de l'Otan lancent la plus importante offensive engagée contre les talibans dans le sud : un millier de rebelles tués.
12 septembre
Les propos tenus par Benoît XVI à Ratisbonne, en Bavière, lors d'une conférence théologique sur «foi et raison», établissant un lien implicite entre islam et violence, suscitent des réactions indignées dans le monde musulman. Le pape exprime des regrets pour la polémique suscitée, mais pas ses excuses.
21 septembre
La navette américaine Atlantis boucle, avec son atterrissage en Floride, une mission orbitale de 12 jours qui marque la reprise de la construction de la Station spatiale internationale (ISS) interrompue depuis 2002.
26 septembre
L'Union européenne annonce l'adhésion de la Bulgarie et la Roumanie le 1er janvier 2007, portant à 27 le nombre de ses membres.

OCTOBRE

1er octobre
La Force des Nations unies au Liban (Finul) ayant atteint 5000 hommes, Israël retire ses troupes du Liban sud, à l'exception de Ghajar. L'armée libanaise se déploie le long de la frontière, d'où elle a été absente pendant près de quarante ans.
7 octobre
La journaliste d'opposition russe Anna Politkovskaïa, 48 ans, est tuée par balles dans son immeuble, à Moscou. Le meurtre de cette journaliste, célèbre pour sa couverture très critique de la guerre en Tchétchénie et l'une des rares à couvrir encore ce conflit oublié, soulève l'indignation internationale. Le Comité de protection des journalistes (CPJ) fait état de 42 journalistes tués en Russie depuis 1992, la plupart victimes de meurtres commandités, dont 13 depuis l'arrivée de Vladimir Poutine au pouvoir en 2000.
9 octobre
Le ministre sud-coréen des affaires étrangères, Ban Ki-moon, est désigné au poste de secrétaire général de l'ONU pour un mandat de cinq ans commençant le 1er janvier 2007.
- La Corée du Nord réalise le premier essai nucléaire de son histoire. Le 14, l'ONU lui impose des sanctions économiques et commerciales, exigeant qu'elle revienne sans conditions aux négociations à six, qu'elle abandonne son programme nucléaire et qu'elle accepte les inspections internationales.
Le 31 octobre, Pyongyang se dit prêt à revenir à la table des négociations mais aucune date n'est fixée.
27 octobre
L'ancien dictateur du Chili Augusto Pinochet est inculpé des crimes commis à la Villa Grimaldi, la prison secrète du régime militaire. Assigné à domicile, il est également éclaboussé par un nouveau scandale relatif à la découverte de lingots d'or à son nom dans une banque de Hong Kong.
29 octobre
Le président de gauche du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva, est réélu au second tour avec 60,8 % des voix, grâce à l'appui massif des Brésiliens les plus pauvres.

NOVEMBRE

4-5 novembre
La Chine, qui mène une grande offensive économique en Afrique, organise un sommet inédit à Pékin. Plus de 40 chefs d'?tat et de gouvernement font le déplacement pour ce Forum sur la Coopération Chine-Afrique (FCCA), au cours duquel 16 accords commerciaux sont signés pour 1,9 milliard de dollars.

5 novembre
L'ancien président de l'Irak Saddam Husseïn «condamné à mort par pendaison» par le Haut tribunal pénal irakien, pour sa responsabilité dans l'exécution de 148 habitants chiîtes du village de Doujaïl dans les années 1980, en représailles à un attentat contre son convoi. Saddam est également accusé de génocide dans l'opération Anfal, vague de répression sanglante anti-Kurde (1987/1988). Un procès a été ouvert le 21 août.
17 novembre
L'ancien espion russe Alexandre Litvinenko décède à Londres, empoisonné au polonium 210, substance hautement radioactive après trois semaines d'une lente agonie. Il accuse dans une lettre posthume, le président russe Vladimir Poutine d'être responsable de sa mort, accusation rejetée par Moscou. L'enquête de Scotland Yard prend une ampleur européenne après que des radiations ont été détectées dans des avions de British Airways.
Le 1er décembre, Londres annonce que Mario Scaramella, contact de Litvinenko, est lui aussi contaminé au polonium.
21 novembre
Le ministre de l'Industrie et député antisyrien Pierre Gemayel est tué dans un attentat, près de Beyrouth au Liban. Après le feu vert de l'ONU, le gouvernement de Fouad Siniora, fragilisé après la démission des ministres chiîtes et passant outre l'hostilité du camp prosyrien, entérine le 25 le projet de tribunal international sur l'assassinat de Rafic Hariri.
23 novembre
En Irak, 202 morts dans l'explosion de voitures piégées et d'obus de mortiers jeudi à Sadr City, le bastion chiîte de Bagdad, l'attentat le plus sanglant depuis la fin de la guerre en Irak au printemps 2003.
26 novembre
Conformément à un accord de cessez-le-feu conclu la veille entre les groupes palestiniens d'une part, et Mahmoud Abbas et Ehud Olmert d'autre part, l'armée d’Israël se retire de la bande de Gaza, où elle menait depuis cinq mois des incursions meurtrières (400 Palestiniens tués) pour faire cesser les tirs de roquettes sur Israël.
27 novembre
Le chef de l'?tat sortant de la République démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila est proclamé vainqueur de la présidentielle (58,05 %) après des semaines de tensions dans la capitale. Jean-Pierre Bemba, vaincu au second tour de la présidentielle, accepte les résultats. Il s'agissait des premières élections présidentielle, législatives et provinciales, démocratiques depuis 41 ans.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com