E.S.T. : Cherche arrière droit désespérément





Depuis que Jacky Duguépéroux mène la barque, l’Espérance a le vent en poupe avec six succès et deux parités. L’actuelle trêve permet au groupe de souffler avant de reprendre la compétition de L1 avec le derby face au CA, lourd de conséquences.

Le dernier match de la phase aller face à l’EOGK, a permis à l’Espérance de glaner encore trois points précieux mais a laissé entrevoir certaines insuffisances. Preuve que le technicien français avait raison quand il appelait ses troupes et leur environnement à la mesure et l’humilité.
En football, le labeur est quotidien et la suffisance constitue le pire ennemi du footballeur. Conscient donc des lacunes, Duguépéroux attend la reprise des entraînements dimanche 31 décembre pour poursuivre sa tâche qui consiste à doter l’équipe de davantage de professionnalisme dans la gestion des rencontres, des entraînements et du comportement en dehors du terrain. C’est qu’il est convaincu que l’effectif est riche et possède assez d’arguments pour faire beaucoup mieux et retrouver la première loge à laquelle l’équipe est habituée depuis plusieurs saisons.

Tentatives discrètes
Chapitre recrutement, depuis l’arrivée de Chakib Lachkhem, rien de concret n’a été fait. C’est que le marché local offre très peu de possibilités. A ce sujet, pour meubler le poste de latéral droit, Aziz Zouhir nous affirmé la semaine écoulée qu’aucun joueur n’accapare actuellement l’attention. L’équipe doit se contenter de Mourad Melki en attendant l’éclosion d’un élément de la catégorie Espoirs, ou la confirmation de Ramzi Ben Younès.
Au niveau de la première ligne, le président sang et or a cherché à recruter le Marocain du Raja, Boucharouane. Mais les responsables du club marocain ont placé la barre très haut. L’Espérance est revenue ces derniers jours à la charge et attend une réponse positive.

Zitouni dans l'expectative
Surprise à deux reprises par les émissaires turcs envoyés par Antaliaspor, Ali Zitouni a donné pleine satisfaction après les deux matches face au CSHL et l’EOGK. Les Turcs lui ont promis un contrat juteux, mais jusqu’à hier, rien n’a filtré d’officiel et Zitouni est encore dans l’attente d’un signe. D’ailleurs, seule une offre consistante encouragerait les responsables espérantistes à le libérer.

Teyeb en hausse
Au moment où tout l’effectif espérantiste observe un repos mérité, Walid Teyeb continue à suivre un régime spécial d’entraînement et d’entretien physique au Parc B. Les dernières nouvelles font état d’une nette amélioration de la condition du joueur, blessé au mois de juillet dernier et selon toute vraisemblance, Teyeb retrouvera le rectangle vert du Parc B au mois de janvier 2007 et la compétition en février 2007.

Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com