Que pensez-vous de l’exécution de Saddam Husseïn ?





* Mohamed Ben H’sine, retraité : «Une grande offense pour les musulmans»

«L’administration de George W. Bush mise sur le déshonneur des musulmans. On a souvent l’impression qu’elle ne cherche qu’à nous humilier et nous spolier de notre fierté arabo-musulmane. Ce qui s’est passé à l’aube de l’Aïd est loin d’être un simple acte d’exécution d’un présumé dictateur. Nous avons assisté à un acte de très grande cruauté et à une grande offense contre tous les musulmans. Je suis resté perplexe et sans voix durant une bonne quinzaine de minutes après avoir su que Saddam avait bel et bien été exécuté le jour de l’Aïd… Mais, après coup, j’ai essayé d’analyser pourquoi la pendaison a eu lieu le jour même de l’Aïd et j’ai fini par me rendre à l’évidence que le régime américain ne veut qu’une seule et unique chose : déshonorer les musulmans ! Cet acte n’est qu’une preuve de plus que Bush ne veut que se venger. Et même si la pendaison avait eu lieu un autre jour, on ne peut pas accepter l’idée que Saddam soit fini. Ce même Saddam qui nous a tellement fait rêver d’un espoir de renaissance des Arabes ! De toutes les manières, même si on va croire que Saddam est un criminel, qu’il a commis des crimes impardonnables et qu’il devait être condamné pour payer ses crimes, est-ce de justice qu’il soit jugé par un Irak colonisé ? Est-ce de justice que des criminels aient le droit de juger, de condamner et d’exécuter ? Saddam Husseïn est avant tout un être humain, un musulman et il a été plus qu’un simple président. C’était un symbole, une valeur pour la majorité des arabo-musulmans ; et c’est cette valeur qui a été violée suite à sa pendaison. Je me demande qui va aujourd’hui condamner les auteurs de ces crimes de guerre ? Qui va payer le prix de ces milliers de vies humaines massacrées quotidiennement ? Qui va payer pour l’Irak dont la terre ne se nourrit plus de pluie depuis plus de trois ans, mais de sang des innocents ? De toutes les façons, Saddam a vécu en héros et il est mort en héros et même s’il n’est plus, il restera à jamais gravé dans nos cœurs et dans notre mémoire.»

* Hassan Nafti,restaurateur : «Saddam a vécu héros et il est mort en héros»

«Comme tout arabe et tout musulman qui se respecte, je me sens dépité, voire indigné. La nouvelle m’a terriblement affecté. Je n’ai pas pu croire que Saddam ait bien eu une fin aussi atroce. Au début, j’ai même cru qu’il s’agissait d’une de ces fameuses mises en scène hollywoodiennes et que tout ce qu’on a vu et entendu à la télé n’est qu’une machination qui n’a pour but que d’humilier les musulmans une fois de plus dans un jour de fête religieuse, et que Saddam était sûrement encore vivant et qu’il est quelque part mais entre les mains des Américains. Mais, j’ai dû croire que Saddam est désormais entre les mains de Dieu. Cela dit, si les Américains veulent légitimer cette exécution et s’ils cherchent à nous indigner, nous autres musulmans ils ont commis une grave erreur. Même ceux qui étaient contre le régime de Saddam, sentiront de la compassion pour lui et ses derniers mots resteront à jamais gravés dans nos cœurs. Saddam est mort en martyr et il a dit qu’il s’était sacrifié pour son peuple et la dernière pensée qu’il a eu était pour l’Irak et pour la Palestine. N’est-ce pas une mort digne ? Saddam Husseïn a vécu en héros et il est mort en héros. Il a été fort jusqu’à la dernière seconde de sa vie. Ce n’est sûrement pas ce qu’ont voulu ses exécuteurs, mais c’est ce qui va rester gravé dans nos cœurs»

* Adel Sghir, gérant d’un restaurant : «Une terrible violation des droits de l’Homme»

«En tant qu’être humain, je dirais que l’exécution de Saddam Husseïn, l’être humain, est une terrible violation des droits de l’Homme. En tant que musulman, je dirais que cet acte de pendaison survenu le jour même du jour de l’Aïd, est une humiliation pour tous les musulmans. Et en tant que citoyen, je trouve que Saddam condamné pour des prétendus crimes de guerre, ne peut aucunement être jugé par des personnes dont les mains sentent l’odeur du sang de milliers de vies humaines. De quelle justice parle-t-on ? L’on nous accuse, nous autres les Arabes, de barbarie et de terrorisme alors que ce que subit le peuple irakien depuis la chute de Bagdad, est plus terrible que le terrorisme par un régime de cow-boy qui ne sait que faire couler du sang. Saddam a-t-il été condamné parce qu’il a commis des crimes ? Supposons que c’est vrai et que le sort qu’il a eu n’est que justice, mais la question qui se pose actuellement est de savoir comment va être l’Irak après l’exécution de Saddam. Et si justice doit être faite, qui va rendre justice à ces milliers d’innocents qui ont trouvé la mort depuis la guerre contre l’Irak et qui va juger Bush and co pour leurs responsabilités ? De toutes les manières, Saddam fait partie désormais de l’Histoire, il est mort en héros, en martyr et cela le purifiera de ses péchés et c’est ce qui rend sa fin beaucoup moins tragique»

Propos recueillis par : A.C.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com