2006 dans le rétro : Ghoula et Dhouibi paré pour les J.O. 2008





A l’instar des autres sports individuels, l’athlétisme est en train de faire sa mutation, en se basant sur une nouvelle génération qui semble bien partie pour redorer le blason de la discipline.
Néanmoins, les fers de lance de l’athlétisme tunisien demeurent toujours Hamdi Dhouibi (décathlon) et Hatem Ghoula (20 km matche). D’ailleurs, ces deux athlètes sont ciblés pour les jeux olympiques de Pékin 2008.
A ce titre, Slaheddine Drissi, le DTN de la FTA va en ce sens, en avouant: “sur la scène sportive nationale actuellement, seuls Ghoula et Dhouibi sont capables de rivaliser avec les meilleurs mondiaux. Notre décathlonien est le 11ème à l’échelle mondiale alors que le marcheur Ghoula a pris la 4ème place lors du dernier mondial à la Corogne.
Les jeunes qui arrivent sont jeunes et inexpérimentés. Il leur faut encore du temps pour atteindre la compétition de haut niveau, mais nous sommes assez confiants en leurs capacités de pourvoir rapidement ce palier”.

* Bilan mitigé
Nos athlètes ont participé à plusieurs échéances arabes et continentales, toutes catégories confondues. Les résultats ont été, dans l’ensemble assez moyens et parfois assez encourageants.
Lors de la Coupe du Monde de la marche du 12 au 16 mai 2006, à la Corogne (Espagne) Hatem Ghoula a réalisé une bonne performance, ratant de peu le podium et se classant à la 4ème place en 1h19’36’’.
Ce résultat constituait une belle motivation pour les Championnats d’Afrique Seniors à l’Ile Maurice du 9 au 13 août 2006, mais Ghoula a raté ce rendez-vous se contentant de la médaille d’argent en 1h25’02’’, soit à presque 6’ de son temps réalisé aux Mondiaux 4 mois plutôt.
Nonobstant l’échec de Ghoula, la sélection tunisienne composée seulement de 12 athlètes sur un ensemble de 555 issus de 46 pays du continent, a réussi à glaner 10 médailles, dont 3 or, soit mieux que la précédente édition de 2004 au Congo, avec 8 médailles dont 3 or.
Les médailles d’or ont été l’œuvre de Cyrine Balti avec un saut de 4,21 m pulvérisant le record de Tunisie d’un centimètre.
Hamdi Dhouibi, le champion d’Afrique en titre qui détient le record continental avec 8.023 points a réussi à monter sur la plus haute marche du podium avec un total de 7566 points.
La 3ème médaille d’or a été obtenue par le jeune Aymen Ben Ahmed au 110 m Haies en 13’’77.
Quant aux 4 médailles d’argent, elles ont été obtenues respectivement par Safa Aïssaoui (1500 m), Habiba Ghribi (300 m steeple), Saber Souid (marteau) et Abderrahmane Tamada (perche), les deux médailles de bronze ont été acquises par Hamdi Dhouibi (perche) et Mohamed Meddeb (poids).
Chez les jeunes, le travail accompli jusque-là est en train de donner ses fruits. Nos athlètes juniors et cadets qui ont pris part à des compétitions arabes et africaines n’ont pas démérité et ont trusté les places d’honneur. Mais il reste énormément à faire pour qu’ils franchissent un nouveau palier. Néanmoins, la marge de progression de certains d’entre eux et leurs énormes potentialités sont de bon augure pour l’athlétisme tunisien, d’autant plus que le travail qui est en train d’être fait est basé sur les données scientifiques et réalisé de sorte à permettre à nos athlètes de parvenir à leurs objectifs à court ou moyen terme.

* Satisfactions
Trois jeunes athlètes ont particulièrement brillé lors des Championnats d’Afrique seniors à l’Ile Maurice.
Aymen Ben Ahmed (110 m Haies) a réalisé l’excellent temps 13’’77 pulvérisant le record de Tunisie et glanant la médaille d’or. Sa camarade Safa Aïssaoui (vice-championne du monde) a, quant à elle, remporté une médaille d’argent au 1500 m en 4’24’’08. Habiba Ghribi au 3.000 steeple, Mohamed Meddeb au poids et Abderrahmane Tamada à la perche, en ont fait de même.
Tous ces jeunes ont remplacé des athlètes qui ont quitté la scène tels que l’ancien champion d’Afrique de la perche Zaghouani.
Il ne faut pas, non plus, passer sous silence, la bonne performance de Hatem Ghoula, à la Coupe du Monde (La Corogne) au 20 km marche. Notre athlète a réussi une excellente 4ème place, mais a surtout réalisé le temps de 1h19’32’’, soit sa 2ème meilleure performance de tous les temps.
Notre marcheur, à 33 ans, est arrivé à sa pleine maturité. D’est un grand atout pour ses prochaines sorties et surtout pour les Jeunes olympiques 2008.

* Relève
La Coupe de l’Ouest Méditerranéen Juniors qui a eu lieu à Tunis (5-6 août 2006) a été l’occasion pour voir à l’œuvre le vivier de l’équipe nationale seniors.
La Tunisie s’est classée 4ème non loin de l’Italie, devancée par la France et l’Espagne. L’équipe de relais 4x400 m a été très en vue remportant l’épreuve en 3’14’’68. Idem pour Med Amine Guezmil qui a réalisé 48’’80 au 400 m, ainsi que Med Ali Kbabou au javelot avec un jet de 70,59 m, Mohamed Sghaïer au 400 m haies avec un temps de 63’’52, Chelbi Chouaïeb au 200 m en 21’’69.
D’autres jeunes athlètes constituant des valeurs sûres, à l’instar de Safa Jemmali (1500 m), ou des marcheurs cadets Maher Ben Hlima et Olfa Hamdi, sont un garant pour l’avenir de la discipline.

* Perspectives
Les échéances à venir sont de véritables défis pour l’athlétisme tunisien sur le triple plan arabe, africain et mondial.
La concurrence dans le monde de l’athlétisme est impitoyable. Pas moins de 213 pays sont concernés par ces échéances dans toutes les épreuves.
L’athlète doit jouir de qualités athlétiques remarquables pour pouvoir prétendre atteindre la compétition de haut niveau et rivaliser avec les ténors mondiaux.
Dans ce contexte, la saison 2007, qui sera une répétition grandeur nature de l’année olympique 2008, est truffée de compétitions de très haut niveau.
- Championnats du monde seniors (Osaka) du 25 août au 2 septembre 2007.
- Championnats du monde Cadets (Ostrava-Tchéquie) du 11 au 15 juillet 207.
- Championnats du monde universitaires (Banbkok-Thaïlande) du 8 au 18 août 2007.
- Jeux Africains (Alger), l’athlétisme se déroule du 18 au 23 juillet 2007.
- Jeux Panarabes (Caire-Egypte) fin octobre, début novembre.
- Championnats d’Afrique Juniors (Bénin) du 9 au 13 août 2007.
- Coupe Ouest Méditerranée (Italie) 3 et 4 août 2007.
“Nous avons effectué une préparation continue qui va se prolonger durant la saison 2007, en multipliant les stages et les tournois, avec l’espoir de voir nos athlètes réussir dans ces différents rendez-vous.
Notre confiance est grande dans la capacité de nos athlètes de progresser et améliorer leurs performances dans les différentes épreuves et à tous les niveaux.
Pour les Jeux Olympiques de Pékin 2008, nous ne possédons actuellement, susceptibles de concourir pour les médailles, excepté Hatem Ghoula et Hamdi Dhouibi.
Ces deux athlètes sont, d’ailleurs, ciblés pour les JO et tout est, d’ores et déjà, planifié pour leur garantir une préparation à la hauteur de l’événement et des espoirs placés en eux”, conclut le DTN, Slaheddine Drissi.

Moncef SEDDIK




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com