Adultère : L’épouse échappe à une mort certaine





Elle croquait une pomme et ne s’attendait pas à ce que le même couteau qui avait servi pour éplucher le fruit, s’enfonce un peu plus tard dans son cœur.

Tunis-Le Quotidien
Assise en face du soleil, elle se tenait en balançant son corps sur cette chaise de couleur blanche. A côté, une table en plastique dressée au milieu d’une véranda et entourée de deux autres sièges sur laquelle était entreposé un plateau en acier où un couteau reflétait de temps en temps les rayons du soleil sur son visage angélique.
Elle tenait entre les mains une pomme épluchée. La peau du fruit abandonnée sur le plateau commençait à perdre de son éclat sous l'effet du soleil.
Pourtant, son petit chaton qui peinait à passer ses pattes par dessus bord du plateau, tentait en tirant bien sa langue de s'approcher des épluchures. Alors, pour éviter que le tout ne se renverse, elle avait tendu la main pour ramasser la petite bête et la cajoler tendrement.
A vrai dire, depuis que son mari l’avait quittée, elle s’est offerte ce petit chat pour lui tenir compagnie. Ils vivaient tous les deux dans une maison vaste construite spécialement pour abriter leur future grande famille. A l'époque, avec son époux, elle rêvait d’avoir plusieurs enfants. Malheureusement, le temps les a pressé et dans la foulée, les conflits ont surgi.
A tort ou à raison, le jeune mari ne lui avait jamais accordé aucune confiance. Il pensait que sa femme était trop belle pour ne pas attirer les convoitises des hommes.
Il faut dire, également, que la jeune épouse était trop portée sur l’extravagance. Elle préférait les habits trop serrés et utilisait des produits de beauté extrêmement provocants. Rongé par le doute, le malheureux s’imaginait trompé et touché dans son honneur. C’est alors qu’il décida de s’assurer de la bonne conduite de sa femme.
A partir de cet instant, il la surveilla de près. Pis encore, il abandonna son travail pour se consacrer entièrement à sa surveillance. Et voilà qu’un jour, il découvrit la mauvaise nouvelle: sa femme assise à côté d’un inconnu à bord d’une voiture. Le duo se dirigeait vers une maison située dans un quartier de la Marsa. Ils restèrent deux bonnes heures et quittèrent les lieux. Sa femme était épanouie et souriante.
En entrant chez lui, il ramassa ses affaires et quitta le domicile conjugal. Il laissa à sa femme une petite lettre où il lui conseilla de ne pas le chercher et qu’il reviendrait lorsqu’il le décidera.
Ce jour là n’allait pas tarder à venir. Assise sur un siège, dans sa véranda, elle fut surprise de découvrir son mari tenant un couteau et sans la moindre hésitation, il pointa son arme et l’enfonça dans le cœur de sa femme.
Il quitta les lieux sans penser que son épouse n’était pas encore morte. Elle tenait à rester en vie. Ainsi, elle a ramassé son téléphone portable pour appeler les services du SAMU.
Elle fut sauvée d’une mort certaine. L’enquête conduira ensuite à l’arrestation de l’époux qui fut inculpé de tentative de meurtre.

H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com