Irak : Les pertes civiles battent un nouveau record en décembre





Le Quotidien — Agences
Le nombre de civils irakiens victimes de la violence politique a atteint un nouveau record en décembre après avoir déjà fortement progressé le mois précédent, indiquent des chiffres émanant de fonctionnaires du ministère de l'Intérieur.
Les statistiques, qui sont considérées comme un indicateur sans toutefois recenser la totalité des morts violentes, font état de 12.320 civils tués en 2006, victimes d'actes répertoriés comme "terroristes" par les autorités irakiennes, dont la moitié au cours des quatre derniers mois.
Le ministère fait état de 1.930 civils tués en décembre, un bilan trois fois et demi plus élevé qu'en janvier (580), avant la montée des violences intercommunautaires qui a suivi, en février, l'attentat contre la mosquée chiîte de Samarra.
Toutes les statistiques prêtent à controverse en Irak. Le chiffre de 3.700 civils tués en octobre, dernier bilan avancé par les Nations unies, basé sur des données du ministère de la Santé et de la morgue de Bagdad, a été jugé exagéré par le gouvernement irakien.
Selon les chiffres de l'Onu, 120 civils en moyenne sont tués chaque jour.
Frustré de ne pas réussir à mettre fin aux violences imputées en partie à des escadrons de la mort liés à des partis au pouvoir, le gouvernement a cessé de publier ses propres statistiques et a interdit de les communiquer.
Néanmoins, les chiffres émanant de fonctionnaires du ministère de l'Intérieur, que les organes de presse suivent depuis janvier, reflètent une tendance dont des responsables gouvernementaux et des militaires américains se sont fait l'écho, sans pour autant avancer de tels chiffres.
Un responsable du ministère de l'Intérieur a précisé hier que le bilan de décembre - 1.930 civils tués contre 1.850 en novembre - comprenait les victimes d'attentats à la bombe et de fusillades mais pas les morts classées "crimes".
En décembre, des policiers, des médecins et d'autres responsables ont dit à Reuters que 1.571 civils irakiens avaient été tués, contre 1.706 en novembre et 1.178 en octobre.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com