L’armée américaine aurait exécuté Saddam “autrement”





Le Quotidien-Agences
L'armée américaine n'a pris aucune part à la pendaison samedi à Bagdad de l'ancien président irakien Saddam Hussein et aurait procédé à l'exécution "autrement", a déclaré hier le porte-parole du contingent américain dans ce pays, le général William Caldwell.
Saddam Hussein était "sous contrôle physique" des militaires américains
jusqu'à ce qu'il soit remis aux autorités irakiennes, quelques minutes avant l'exécution, et tous les personnels américains avaient quitté la salle prévue à cet effet, a affirmé le général Caldwell au cours d'une conférence de presse.
"L'Irak est un pays souverain. C'était sa décision et sa responsabilité de décider de la manière dont devaient être organisées les choses", a-t-il assuré.
"Si vous me demandez si nous aurions fait les choses différemment, oui nous aurions fait autrement. Mais cela n'était pas de notre ressort, c'était une décision du gouvernement irakien", a commenté le général Caldwell.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com