Un journaliste israélien : Sharon a bel et bien empoisonné Arafat





Le Quotidien-Agences
L’écrivain récemment décédé Uri Dan, qui était proche d’Ariel Sharon, l’ancien premier ministre israélien, a publié un livre en France dans lequel il a accusé Sharon d’avoir assassiné l’ancien président palestinien Yasser Arafat en l’empoisonnant.
Dan a confirmé dans son livre que la santé d’Arafat avait commencé à se détériorer en avril 2004, après que Sharon ait terminé un appel téléphonique avec le président américain George W. Bush qui lui a donné le feu vert pour s’occuper d’Arafat.
Un autre écrivain, Amnon Kabilok, a écrit une révision du livre qu’il a intitulé Sharon, dans le journal israélien Haaretz. Il a enquêté sur la manière dont Uri Dan était informé de la maladie d’Arafat, ses causes et symptômes des mois avant que les symptômes du défunt n’apparaissent.
Amnon a dit qu’en parcourant un livre d’Uri Dan, il a obtenu les informations que l’auteur du livre était mort. Il a aussi dit avoir lutté pour obtenir une copie du livre, qu’il a finalement obtenu avec l’aide d’un ami français.
Précédemment, Amnon Kabilok avait parlé avec son ami français au sujet de la mort de Yasser Arafat et de la tentative de meurtre contre Khalid Mash’al, le chef du département politique du Hamas. Il a dit que son ami français ne pouvait croire ses prévisions qu’Arafat avait pu être assassiné. Ensuite, il lui a dit qu’il a trouvé un livre d’un homme qui était très proche d’Ariel Sharon (Uri Dan), révélant les secrets de l’assassinat d’Arafat et le famaux appel téléphonique entre Sharon et Bush dans lequel Sharon a dit au président américain qu’il n’était plus engagé à ne pas liquider Arafat.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com