C.S.H.L. : Ligne d’attaque renforcée





Une nouvelle étape commence au CSHL avec l’avènement de Ridha Akacha, 3ème technicien depuis le début de la saison, un record dans le genre.
Pourtant, le club banlieusard n’est nullement habitué à ce genre de situation. Il a été plutôt fidèle à ses entraîneurs, abstraction faite de leurs résultats.
Il faut reconnaître à l’avantage des deux précédents entraîneurs Khemaïs Laabidi et surtout Nizar Khanfir que l’effectif à leur disposition n’avait aucun attaquant de métier.
Ce handicap va, probablement, être dépassé avec Akacha, car les responsables sont en train de mettre les bouchées doubles pour s’attacher les services de bons attaquants.

* Gomis et Chettaoui recrutés
L’ex-Sfaxien Louis Gomis et le Marsois Walid Chettaoui sont désormais hammam-lifois. Ces deux recrues vont certainement contribuer à combler largement le déficit offensif de l’équipe. Mais les Hammam-lifois ne semblent pas se contenter de ce renfort et sont déterminés à parer à toutes les éventualités pour garantir l’efficacité requise à leur ligne offensive.
A ce titre, le Mahdois Issam Jabeur a rejoint les rangs et sera partant pour le stage de Djerba, en compagnie de 24 autres joueurs.
Cette mise au vert qui a débuté hier se prolongera jusqu’au 8 janvier. Cinq jours que Ridha Akacha va essayer de mettre à profit pour soigner certaines carences, telles que les volets physique et moral, ainsi que l’indigence offensive qui constitue l’un des défis majeurs du nouvel entraîneur.
Les responsables hammam-lifois, conscients de la délicatesse de la situation de l’équipe à l’orée de la phase retour, veulent s’entourer de toutes les garanties. Ils sont en train de mettre le «turbo» pour consolider leur trésorerie afin d’éviter tout souci matériel et se concentrer sur l’essentiel, à savoir donner à l’équipe les moyens de remonter la pente.
Le stage qui s’effectue à Djerba, conduit par le vice-président et le responsable de la section de football Mounir Amdrous, sera le point de départ de cette opération «remontée». C’est maintenant aux joueurs de prendre leurs responsabilités et de donner une autre tournure à l’équipe, afin qu’elle entame le début de la seconde phase avec un autre esprit et une détermination autrement plus conquérante.

Moncef SEDDIK




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com