Bande de Gaza : Calme précaire





Gaza-Agences
Les dirigeants palestiniens ont appelé au calme hier après une explosion de violences partisanes meurtrières dans la bande de Gaza, tandis que l'AFP est toujours sans nouvelles de son photographe Jaime Razuri enlevé il y a cinq jours dans ce territoire palestinien.
A Washington, le président américain George W. Bush a approuvé la tenue d'une réunion du quartette sur le conflit israélo-palestinien et indiqué que la secrétaire d'Etat Condoleezza Rice se rendrait "rapidement" dans la région, après un sommet israélo-égyptien qui n'a débouché sur aucun résultat concret.
Le président palestinien Mahmoud Abbas, chef du Fatah, et le Premier ministre Ismaïl Haniyeh, un dirigeant du Hamas, se sont réunis dans la nuit après de violents combats jeudi à Gaza qui ont fait huit morts: sept partisans du Fatah, dont deux ont succombé vendredi, et un du Hamas. Plus de 60 personnes ont été blessées.
Parmi les tués figure un colonel de la Sécurité préventive, un organe fidèle à Abbas, dont la maison été été assiégée par des dizaines d'hommes du Hamas qui ont tiré sur l'habitation des grenades, des roquettes anti-char et des rafales d'armes automatiques, selon une source de sécurité.
Abdel Hakim Awad, un porte-parole du Fatah, a accusé le Hamas d'avoir "détruit toutes les lignes rouges avec ce massacre et ce crime affreux".
Le calme est revenu le matin dans les rues, où les membres des services de sécurité fidèles à Abbas ont remplacé les hommes armés.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com