U.S.M. : Un test très attendu





Après la reprise en fanfare, à raison de deux séances par jour, celle de la matinée étant réservée à peaufiner la condition physique, l’après-midi pour des tests d’application, les Monastiriens s’impatientent pour la rencontre amicale d’aujourd’hui face à l’O.K. en stage à Monastir.

Cet engouement orienté vers cette confrontation amicale se justifie par l’attachement de tout un chacun de voir à l’œuvre une équipe usémiste métamorphosée, suite à certains départs et des nouveautés apportées à l’effectif de Samir Jouili. D’autres zones peu claires seront encore à observer de plus près.

Doutes à élucider
La reprise des entraînements ayant été entamée depuis mardi dernier, il y a lieu de signaler la défaillance de Jerry et Fernando dont le retour est annoncé pour hier, mais leur participation à la rencontre de cet après-midi demeure incertaine, sans, pour autant, l’écarter définitivement. La réapparition de M. Bouraoui Zenaïti, récemment désigné au poste de vice-président du club, chargé du football, après 5 années d’éclipse, depuis qu’il était le patron de la commission de basket; constitue elle aussi un événement à fêter à l’occasion de ce rendez-vous amical. Le dispositif monastirien sera amputé de Jallali et Sebki qui ont été prêtés à l’ASK, puis de Haïthem Gloulou, passé à EMM, Aymen Ben Fadhel a préféré par contre rester là où il est.
Attraction
Galbi et Zrelli, officiellement engagés; ont participé à la préparation de cette semaine. On les a vus à l’œuvre lors des entraînements, mais le public aime les voir dans une confrontation comme celle d’aujourd’hui, pour mesurer, de visu, leur degré d’adaptation avec leurs nouveaux coéquipiers. Le premier Korbien serait-il capable de combler les lacunes offensives accentuées par la défaillance de Maâtouk, suspendu et de Owen, en phase de récupération après sa blessure contractée à Bizerte. Le mystère planera, également, du côté de Coné, l’attaquant guinéen, encore sous test, avant de décider de son recrutement, et que cette rencontre amicale sera, pour lui, le seul visa pour juger de son apport aux premières lignes. Pour toutes ces raisons, le rendez-vous amical de tout à l’heure est considéré à son juste titre.

M. NABLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com