La nouvelle stratégie US en Irak : Impliquer les sunnites, réintégrer les membres du Baath





Le Quotidien-Agences
La nouvelle politique irakienne du président américain George W. Bush fixera une série d'objectifs au gouvernement de Bagdad destinés à tenter de stabiliser politiquement et économiquement le pays, a rapporté le New York Times sur son site internet.
Citant de hauts responsables de l'administration, le quotidien américain relève que ces "objectifs" appelleront à une plus grande participation des sunnites dans le processus politique, la distribution des revenus provenant du pétrole, qui a été longtemps retardée, et un assouplissement de la politique gouvernementale à l'égard des anciens membres du parti Baath.
Les responsables américains, qui ne précisent pas toutefois les pénalités en cas de non réalisation de ces objectifs, insistent sur le fait que les Irakiens devront s'en tenir à un calendrier réaliste pour les concrétiser.
On s'attend à ce que le président Bush, dans un discours très attendu cette semaine, souligne les contours de sa nouvelle stratégie en Irak, dont la possibilité d'y envoyer jusqu'à 20.000 soldats supplémentaires, selon le Times.
"Ce n'est un engagement à durée indéterminée", indique le New York Times citant un haut responsable de l'administration. "On fixera des demandes réelles et spécifiques au gouvernement irakien".
Certaines d'entre elles figuraient déjà dans une liste d'objectifs à réaliser, établie avec les Irakiens et rendue publique en octobre, mais qui jamais concrétisés, poursuit le journal.
Cela a été le cas notamment de l'engagement à fixer une date pour des élections provinciales ou de l'adoption d'une loi nationale sur les hydrocarbures qui aurait donné au gouvernement central le pouvoir de distribuer les revenus pétroliers aux provinces ou régions, indique encore le New York Times.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com