Produits de la mer : Les ports de pêche tunisiens, sous haute surveillance européenne





Personne ne pêchera plus comme il l’entend. Les ports de pêche devront désormais répondre à des normes bien déterminées afin que les produits soient agréés par les pays de l’Union européenne. Explications.

Tunis - Le Quotidien
Une délégation d’experts de l’Union européenne vient de visiter un grand nombre de ports de pêche en Tunisie dans le but de préparer un rapport à ce propos et d’évaluer leur conformité aux normes européennes. Cette visite s’inscrit dans le souci de l’Union européenne d’introduire une meilleure visibilité dans leurs importations des produits de pêche et de concevoir une traçabilité des différentes étapes précédant la distribution des produits de pêche sur les marchés européens.
Cette initiative permettrait sans aucun doute d’introduire plus de célérité dans le contrôle des produits de la mer destinés aux pays de l’Union européenne et d’alléger les formalités administratives entre les deux partenaires. Les évaluations négatives peuvent aboutir à l’interdiction de l’importation purement et simplement de produits à partir du port ne répondant pas aux normes exigées. Pour le moment les produits locaux continuent à être exportés normalement, ce qui laisserait supposer qu’il n’y aurait pas d’objection majeure sur le fonctionnement des ports tunisiens. La commission de l’Union européenne pourrait cependant avancer des propositions concrètes pour améliorer le fonctionnement et la gestion du port visé.
La Tunisie, rappelons-le, dispose de 41 ports de pêche fonctionnels qui assurent des quantités importantes de produits de la pêche et par conséquent des rentrées consistantes en devises.

Lotfi TOUATI

_________________

Deux catégories de ports

La Tunisie dispose de 41 ports de pêche maritime. Ces ports peuvent être classés, selon leur importance, en deux catégories : les grands ports, au nombre de 10, permettant d'abriter les chalutiers, les thoniers, les sardiniers et les unités de pêche côtière. Ces ports se trouvent à Tazarka, Bizerte, la Goulette , Kélibia, Sousse, Monastir, Mahdia, Sfax, Gabès et Zarzis et sont dotés de tous les services nécessaires à l'activité de pêche. Les petits ports de pêche côtière, au nombre trente (30), abritent des unités de pêche côtière et assurent également les services adéquats à ce type d'embarcation.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com