U.S.M. : Y a-t-il un cas Alaya ?





A chaque fois qu’une affaire banale submerge, elle prend de l’ampleur jusqu’à la gonfler démesurément. A peine la situation de Fernando Nevez régularisée pour qu’il rempile avec une saison supplémentaire, voilà que le capitaine des Bleus se trouve sous les feux de la rampe.

Le fait que Alaya a été repéré, en civil, sur les gradins du terrain annexe, au cours de la rencontre amicale USM - OK (même s’il a tout fait pour passer inaperçu, il n’est plus un secret que le joueur en question n’a pas été convoqué à cette rencontre pour absence injustifiée aux entraînements et un voyage non autorisé, à l’étranger pour effectuer un test en vue de son engagement. Cette seconde affaire est venue au moment où le brave Moez a été la cible préférée de certains supporters qui l’accusaient d’avoir évolué en deçà de ses réelles potentialités lors de l’ultime journée de l’aller, contre le CA ! Le choc n’était-il pas irrésistible pour s’éclipser et éviter de craquer face à de telles réactions. Même si des dirigeants se sont sentis lésés par ce forfait, leur clémence sera la meilleure position pour consoler et élément ayant beaucoup donné à son club. Son nouveau contrat avec l’USM ne stipule-t-il pas un accord en cas d’offre intéressante de l’étranger, après avoir raté l’occasion du club saoudien.

De nouvelles recrues ?
A en croire les informations que nous avons recueillies et notre suivi des entraînements qui nous font injecter certains nouveaux venus parmi l’effectif de Samir Jouili, nous sommes tentés d’affirmer que 3 autres joueurs seront recrutés, pour se joindre à Galbi et Zrelli. Ahmed Najjar, le feu follet du C.S.Korba, a fait l’objet de pourparlers très avancés entre les présidents des 2 clubs qui auraient décidé de reporter l’affaire pour la prochaine saison. Le Ghanéen et le Sénégalais, encore sous test, sans les avoir fait participer au match amical de dimanche dernier, semblent avoir donné satisfaction au staff technique usémiste. La situation financière de l’USM, jugée difficile, sera-t-elle en mesure de permettre d’autres dépenses, après celles fournies à Fernando, et aux 2 Korbiens. Rappelons que, pour la phase aller du championnat, 600 mille dinars ont été dépensées, ce qui représente le tiers du budget préconisé et qui sera de l’ordre de 1 milliard 600 millions, le même que celui de l’exercice écoulé. Nous poursuivrons notre appel aux promoteurs de fonds de contribuer à l’essor de l’USM pour que l’équipe de football puisse prolonger ce rêve agréable.

M. NABLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com