E.S.H.S. : Une trêve bien remplie





Les banlieusards de Sousse n’ont pas chômé durant la trêve hivernale. Sous la houlette de Khaled Ben Sassi, les joueurs ont été soumis à une préparation intense basée essentiellement sur un travail physique soutenu.

Cette préparation a été menée à un rythme accéléré en vue de négocier la reprise de la compétition officielle, l’épreuve de coupe, l’échéance la plus imminente face aux Stadistes du Bardo, dans les meilleures conditions possibles. Le volet physique a été couronné par deux matches amicaux face aux divisionnaires de Kalaâ Kébira et face à la JSK. Indépendamment des résultats obtenus, ces deux rencontres ont donné au staff technique l’occasion de passer en revue tout l’effectif disponible et surtout de tester les nouvelles recrues venues en cette période de transferts proposer leurs services au club banlieusard.
Rappelons pour la petite histoire que ces deux rencontres se sont soldées par la victoire des Hammam-Soussiens (4-1) et (1-0).

Bonne moisson
On peut dire que l’ESHS est l’un des rares clubs de la ligue professionnelle «une» à tirer profit de la période des transferts pour bénéficier de l’apport de 4 renforts du moins pour le moment. Il s’agit tout d’abord de l’ex-étoilé, Hakim Bargui, un pivot très expérimenté, de l’avant-centre Tarek Agrebi, ancien sociétaire de l’ESS puis de l’EOGK, du revenant Béchir Mogaâdi, qui a roulé sa bosse un peu partout et probablement du défenseur axial de la catégorie «espoirs» du voisin étoilé : Karim Ben Tahar. Des recrutements qui apporteront sans doute au staff technique des solutions de rechange et des réserves pour une compétition de longue haleine.

L’infirmerie
Après la blessure du défenseur axial Saïd Saïbi (qui nécessite une longue période de convalescence) d’autres joueurs sont venus rallonger la liste des réfractaires au sein de l’effectif «giallo nero». Ainsi Mondher Salhi et Frank Michel pourraient sauter le match de coupe de dimanche prochain à Tunis face au ST. Des absences qui contraindront le coach K. Ben Sassi à apporter quelques chambardements dans la composition de la ligne médiane. Néanmoins tout ce beau monde, tout comme Maheur Naïli, encore sous le coup d’une suspension retrouveront leur place lors de la 1ère journée du championnat face à l’ESS dans un derby qui s’annonce chaud.

Abou Nour




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com