L’hémorragie continue : Deux GI’s tués à Bagdad





Le Quotidien-Agences
Deux soldats américains sont morts au cours de deux explosion de bombes artisanales survenues à Bagdad et au nord de la capitale, a annoncé hier l'armée américaine.
"Une bombe artisanale a explosé près d'une patrouille de la division multinationale Bagdad, tuant un soldat près du centre de la capitale irakienne, le 14 janvier", a indiqué l'armée dans un communiqué.
Quatre soldats ont aussi été blessés dans l'explosion, selon l'armée.
"Un soldat de la 89e brigade de police militaire est mort le 14 janvier des suites de ses blessures, après l'explosion d'une bombe artisanale près de son véhicule au nord de Bagdad", a annoncé l'armée dans un second communiqué.
Depuis l'invasion de mars 2003, au moins 3.015 militaires américains et personnels assimilés sont morts en Irak, selon un décompte de l'AFP, à partir des chiffres du Pentagone.
En décembre 2006, 112 soldats américains sont morts en Irak, ce qui en fait le mois le plus meurtrier pour l'armée américaine depuis novembre 2004.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com