Elections au sein du CNOM : Les médecins spécialistes raflent la mise





Le renouvellement de la moitié des membres du Bureau du Conseil National de l’Ordre des Médecins (CNOM) a été marqué par un véritable raz-de-marée des spécialistes. Ces derniers s’imposent désormais comme un partenaire à part entière de la Caisse Nationale d’Assurance-Maladie.

Tunis-Le Quotidien
Les résultats des élections des huit nouveaux membres qui se sont déroulées samedi dernier, à Tunis, ont relancé le débat sur la représentativité des interlocuteurs de la CNAM au sujet de la réforme de l’assurance-maladie. Cinq parmi les huit nouveaux élus sont des médecins spécialistes. Signe encore plus révélateur : ces cinq membres seraient très proches du Syndicat Tunisien des Médecins Spécialistes Libéraux (STMSL) qui a vu le jour en janvier 2006 sur fond d’un conflit d’intérêts entre spécialistes et généralistes ayant pour toile de fond la réforme de l’assurance-maladie.
L’unique candidat du Syndicat Tunisien des Médecins Libéraux (STML), en l’occurrence Dr Hatem Achèche, y a laissé des plumes.
Cette percée des spécialistes prouve, selon les gens de la profession, que le syndicat des spécialistes mérite d’être un partenaire de la CNAM. D’autant plus qu’il représente une large frange de médecins de libre pratique. Dans un communiqué publié le 20 décembre dernier, ce syndicat a dénoncé la procédure adoptée par la CNAM pour «arracher» la signature de la convention sectorielle des médecins libéraux à un syndicat peu représentatif du corps médical exerçant dans le secteur privé (ndlr : le STML). «Le projet de la convention sectorielle signée est non conforme à la déontologie qui régit l’exercice de la médecine, incomplet étant donné que l’essentiel de l’activité médicale (hospitalisations, actes de chirurgie, explorations représentant 80% de l’enveloppe de soins) n’a pas été négocié. La convention lèse également l’intérêt du citoyen quant à son libre accès à des soins médicaux de qualtié», peut-on notamment lire dans ce communiqué.
De son côté, le Conseil National de l’Ordre des Médecins a publié un communiqué dans lequel il précise que la convention est en contradiction avec le code de déontologie de la profession. Reste désormais à savoir si la CNAM daignera négocier avec le syndicat le plus représentatif des spécialistes.

Walid KHEFIFI

______________________

Les nouveaux élus

- Taoufik Nacef : président sortant
- Mohamed Joumni : médecin hospitalo-universitaire
- Rafik Gharbi : médecin hospitalo-universitaire
- Fathi Dérouiche : spécialiste
- Néjib Chaâbani : spécialiste
- Rachid Kammoun : spécialiste
- Youssef Letaïef : spécialiste
- Slim Ben Salah : spécialiste.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com