A.S.D. – E.S.S. (0-2) : Les Etoilés, sans soucis





L’ESS n’a pas eu à forcer son talent pour venir à bout d’une ASD accrocheuse, pas plus.

Bien répartis sur le terrain, les protégés de Gharbi n’ont pas laissé d’espaces à leurs homologues étoilés pour développer leur jeu, même si dès la 13’ Chikhaoui s’infiltre sur la gauche et centre dans les 6 mètres : Chermiti tire et Ben Ayoub sauve in extremis. La première alerte des locaux eut lieu à la 18ème lorsque Hnia servit royalement M. Hosni sur la droite mais celui-ci a raté son duel avec Methlouthi. Et ce fut le tournant de ce match puisque les poulains de F. Benzarti ont pris les choses en main en dominant un peu leur vis-à-vis sans être percutants.
A la 22’, A. Ben Ayoub s’illustra en sauvant le puissant tir de Melliti et à la 26’, Bourkhis alerta Methlouthi d’un heading un peu au dessus. A la 30’, B. Ayoub, encore lui, sauva un dangereux coup de tête de Chikhaoui. Le dernier quart d’heure a connu un fléchissement des joueurs des deux côtés. A la reprise, les Etoilés, plus déterminés, ont commencé à semer la pagaille dans la défense insulaire qui a commis quelques erreurs par obligation comme la faute commise sur Chermiti qui apporta le coup franc botté par Nefkha. Meriah, au premier poteau, loba tout le monde d’un heading et donna l’avantage aux siens à la 53’. A la 66’, Melliti tira et B. Ayoub sauva. Le même Melliti rata une nette occasion à la 67’. Les Etoilés ont accéléré le rythme et à la 72’, Chikhaoui botta un puissant tir sur la transversale, à la 87’ Ajmi de la tête, donna le cuir sur un plateau à Meriah qui, d’un tir bien cadré, ne laissa aucune chance à B. Ayoub. A la 89’, Gilson d’un puissant tir envoya le cuir pour s’écraser sur la transversale. Les insulaires n’ont pas du tout démérité face aux Etoilés qui ont fait la différence grâce à leurs individualités alors que les insulaires ont présenté un bon volume de jeu en général.

S.F.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com