CTFCI : Lancement, bientôt, du projet du CEP





Au cours d’une conférence de presse organisée hier à Tunis, M. Foued Lakhoua, président de la Chambre Tuniso-Française de Commerce et d’Industrie (CTFCI) a présenté le bilan de l’activité de la chambre en 2006 ainsi que son programme annuel pour l’année en cours, qui englobe entre autres le lancement prochainement du projet de consultant export partagé (CEP).

Tunis-Le Quotidien
Présentant un aperçu sur l’activité de la chambre au terme de l’année précédente, M. Foued Lakhoua a précisé que cette dernière a été marquée par l’organisation de trois évènements importants notamment les journées de réflexion sur l’entreprise familiale à l’épreuve de la transmission, le dîner gala annuel et la tenue des 7èmes journées partenariales tuniso-françaises…
Outre ces évènements, la chambre a continué, en 2006, ses actions d’assistance au profit des entreprises tunisiennes et mixtes que ce soit par l’organisation des missions d’entreprises tunisiennes adhérentes en France, ou la réalisation des enquêtes de notoriété au profit des sociétés françaises …
A cet effet, M. Lakhoua a présenté les résultats de l’enquête réalisée par la chambre en 2006 auprès des entreprises exportatrices françaises et tuniso-françaises installées en Tunisie.
La chambre a connu, par ailleurs, la satisfaction de quelque 7000 demandes de visas Schengen essentiellement au profit de chefs d’entreprises adhérents ainsi que leur personnel et de certains responsables de ministères et organismes tunisiens.
Pour 2007, la chambre table sur un programme d’activités riche et varié visant en particulier à accompagner les entreprises adhérentes à améliorer leur compétitivité et à contribuer au renforcement des relations économiques tuniso-françaises.
Ce programme compte, en effet, parmi ses grands axes l’assistance aux entreprises tunisiennes adhérentes pour mieux prospecter le marché français et ce à travers la multiplication des missions de prospection en France, l’augmentation du nombre de visiteurs de salons français et à travers le projet de consultant export partagé (CEP) qui démarrera prochainement.
Ce projet consiste en l’engagement d’un cadre tunisien résident en France pour les travaux de prospection du marché français pour le compte de cinq entreprises tunisiennes des secteurs des industries mécaniques et électriques et de la plasturgie, pour une période de 18 mois. Ce projet dont le lancement était prévu au cours de l’année dernière, serait entamé durant le mois de mars 2007.
M. Lakhoua a noté, également, que la chambre prévoit de poursuivre son aide aux entreprises pour pénétrer le marché tunisien aussi bien sur le plan commercial que sur le plan des investissements.
Il a réaffirmé, dans ce contexte, la détermination de la chambre pour œuvrer avec les autres structures d’appui à l’investissement pour proposer des solutions tendant à améliorer le climat des affaires en Tunisie.
La chambre lancera, en outre, en collaboration avec une université privée d’un master spécialisé en marketing et force de vente à l’international en faveur d’une vingtaine d’étudiant tunisiens.
Pour ce qui est des missions d’adhérents à l’étranger, la chambre prévoit l’organisation de quatre missions, en l’occurrence, une première mission pour une délégation d’une dizaine d’adhérents à Paris, le 8 février prochain, une deuxième mission au Maroc en faveur d’une délégation d’une vingtaine d’adhérents à l’occasion de la tenue du forum MED-ALLIA 2007 du 7 au 9 février, une participation au forum FUTURALLIA du 6 au 9 juin 2007, et une participation au salon AMI qui aura lieu à Marseille en novembre prochain.
Il importe de souligner que les relations économiques tuniso-françaises ont été marquées en 2006 par une progression importante des échanges commerciaux avec une croissance de 12,5% des importations provenant de la France et une évolution de 13,8% des exportations tunisiennes vers le marché français.
Par ailleurs, les investissements directs français en Tunisie ont enregistré un taux d’accroissement de 58,8% pour le nombre de projets réalisés, 44,4% pour le montant des investissements et 70,7% pour le nombre d’emplois par rapport à 2005.
Le nombre des entreprises françaises ou à participation française installées en Tunisie s’est élevé, également, à 1140 entreprises employant 100.000 personnes au 31 novembre 2006, contre 1050 entreprises en 2005.

Mohamed ZGHAL

________________________

Signature des accords des pôles technologiques

Dans le cadre du développement des relations de partenariat tuniso-françaises, M. François Loos, ministre délégué à l’Industrie, a effectué une visite en Tunisie, durant la semaine dernière, au cours de laquelle il s’est entretenu avec M. Afif Chelbi, ministre de l’Industrie, de l’énergie et des PME.
Cette visite a été marquée par la signature des accords relatifs à la réalisation des pôles technologiques en Tunisie, qui seront co-financés par la France dans le cadre de ses accords de coopération avec la Tunisie.
Il y a lieu de noter que la France a contribué au financement de plusieurs projets de développement en Tunisie à travers l’Agence Française de Développement (AFD), dont l’enveloppe d’investissement en Tunisie est arrivée à un niveau record, s’élevant à quelque 142 millions d’euros.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com