S.T. – Khalfaoui: contrat revisé à la hausse





Au Bardo, le temps était à la sagesse durant le Mercato d’hier qui vient d’être bouclé. Les moyens du club ne permettaient pas de faire des folies et c’est peut-être tant mieux.

Ainsi, huit nouveaux joueurs ont été engagés sans dépenser beaucoup d’argent. Les dirigeants ont accordé la priorité aux jeunes qui pourraient donner le plus dans un futur proche. C’est le cas pour les cinq nouveaux étrangers qui viennent de débarquer au bardo. Il s’agit d’un attaquant nigérian de vingt ans, Peter qui a été testé pendant trois semaines par Robertinho, un régisseur brésilien du même âge Carlos Mendez Souza, qui promet beaucoup ainsi que trois autres joueurs de moins de vingt ans, un Malien, un Guinéen et un Ivoirien qui vont renforcer les rangs des Espoirs alors que les deux premiers, le Brésilien et le Nigérian, ont rejoint l’effectif des Seniors. Leur engagement n’a presque rien coûté à la caisse du club qui est presque vide puisqu’aucun joueur n’a été cédé alors qu’on envisageait de faire une bonne affaire en laissant partir Toniato ou Edson et ces deux joueurs vont finalement rester au Bardo.
Sur le plan local, il a été question de laisser partir Achraf Khalfaoui qui fut convoité par l’EST, mais on a préféré le garder moyennant une révision à la hausse de son contrat (salaire et prime de signature). Ainsi, le ST va pouvoir garder son régisseur qui, après avoir pensé changer d’air, a été content de rester au sein d’un club où il a été vite adopté par les supporters, surtout qu’il a fini par retrouver tous ses moyens et sera le principal atout des Stadistes pour le reste de la saison.
Concernant les joueurs locaux, on signale l’arrivée de Mohamed Gharbi, un latéral droit qui a joué à l’EOGK puis à l’EST, ainsi que deux jeunes qui semblent convaincre le coach stadiste: Seïf Laâmari, d’El Makarem de Mahdia et Kamel Ben Ghenim qui a joué au CSS puis au SG.
D’autre part, le jeune gardien de but Haroun Naouali, le keeper de l’EN Juniors, convoité par des clubs tunisiens et étrangers, s’est vu offrir un contrat professionnel qui va lui permettre d’assuer son avenir et c’était la meilleure manière de le garder en attendant de le voir prochainement avoir sa chance avec les Seniors.
Tout compte fait, le ST a pensé au futur sans trop dépenser. Sur la liste des nouvelles recrues, il n’y a pas de grands noms, mais il faut reconnaître également que l’effectif mis à la disposition de l’entraîneur est assez riche. Il est vrai qu’un attaquant comme Jemaïel Khemir va manquer à l’équipe pendant la phase retour de L1, mais avec Akrout, Denisio, Khalfaoui, Touniche, Edson, Dhahri, Jedidi et les deux attaquants fraîchement recrutés, la ligne offensive est capable de faire trembler les meilleurs à condition de voir Robertinho exploiter ce potentiel de la meilleure façon.

Qu’en était-il de Selliti?
La question mérite d’être posée d’autant plus que son retour au ST a été d’actualité ces derniers jours. En effet, des négociations indirectes ont eu lieu grâce à l’intervention d’un dirigeant qui s’occupe également des transferts de joueurs. Selliti a exigé un salaire mensuel de deux mille cinq cents dinars pour un contrat de six mois alors que les responsables du ST, pas vraiment motivés pour l’enrôler, ont placé la barre plus bas et l’accord n’a pas eu lieu.

Kamel ZAÏEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com