Solana : Le Hamas a raté une occasion de lever le boycottage financier





Le Quotidien-Agences
Le mouvement islamiste palestinien Hamas au pouvoir a raté une occasion de lever le boycottage financier et politique imposé à l'Autorité palestinienne, a déclaré samedi à Gaza le Haut représentant de l'Union européenne pour la politique extérieure Javier Solana.
Le Hamas "a eu une offre du président (Mahmoud Abbas) et je pense que c'était une offre très généreuse", a déclaré Solana après sa rencontre avec Abbas, au lendemain de l'annonce par ce dernier de la rupture du dialogue avec le Hamas sur un gouvernement d'union nationale.
"C'est une offre qui aurait pu résoudre beaucoup des problèmes auxquels sont confrontés les Palestiniens mais malheureusement elle n'a pas été acceptée", a-t-il ajouté. Abbas, chef du parti Fatah, et le premier ministre issu du Hamas, Ismaïl Haniyeh, n'ont pas été en mesure ces dernières semaines de finaliser un accord sur le cabinet d'union en raison de divergences persistantes sur le programme politique et l'attribution des portefeuilles clés.
Un précédent accord conclu en septembre sur la plate-forme politique du gouvernement avait été torpillé par une série de déclarations de chefs du Hamas refusant toute reconnaissance d'Israel ou des accords israélo-palestiniens passés.
Le quartette international-Etats-Unis, Union européenne, Russie et ONU- exige que le gouvernement palestinien reconnaisse Israel et les accords passés et renonce à la violence pour lever le boycottage financier et politique imposé au cabinet actuel dirigé par le Hamas depuis son entrée en fonctions en mars.
Le Hamas refuse toujours de se plier à ces conditions.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com