Agriculture : Signature d’importants accords entre la Tunisie et la France





La race de vache tarentaise sera développée et améliorée en Tunisie à l’issue d’un important accord agricole signé hier à Tunis entre les professionnels du secteur sous l’égide des ministères de tutelle tunisien et français.


Tunis - Le Quotidien
De nombreux horizons s’ouvrent devant les éleveurs tunisiens spécialisés dans la production de viande bovine. En effet, un important accord a été signé hier par M. Mohamed Habib Haddad, ministre de l’Agriculture et des Ressources hydrauliques et son homologue français, M. Dominique Bussereau, ministre de l’Agriculture et de la Pêche pour la promotion et la modernisation de l’agriculture en Tunisie et particulièrement pour l’amélioration de la génétique bovine.
Au terme de cet accord signé précisément entre le Groupement des éleveurs tunisiens de la race tarentaise et l’Union des coopératives d’élevage Rhône-Alpes, la race tarentaise sera développée et améliorée en Tunisie. L’objectif des recherches consiste à parvenir à développer une race capable de s’adapter au climat local.
L’accord qui s’étalera sur 5 ans renouvelables, devra permettre à la Tunisie d’atteindre son autosuffisance en viande et aussi d’améliorer nettement sa production laitière.
Cette expérience a déjà été entreprise en Egypte et s’était soldée par des résultats concluants. Notant que la race tarentaise est élevée en Tunisie depuis plus de 30 ans.
Les deux ministres ont par ailleurs décidé de renforcer les échanges de visites de chercheurs et de professionnels du domaine dans le but de créer un centre national de vigilance agricole à Tunis et un centre typique de traçabilité des viandes rouges.
La co-diplomation universitaire dans le domaine agricole a également été au centre des entretiens des deux responsables.

Lotfi TOUATI

________________________

Une race solide...

L’élevage des vaches tarentaises est pratiqué en Tunisie depuis les années 40. La population de génisse de race pure tarentaise est estimée à 1400. La population d’animaux croisés est par contre estimée à plus de 23.000.
Les caractéristiques de la vache de race tarentaise dont le poids peut atteindre les 800 kg pour le mâle lui permettent d’assurer une production laitière et de viande importante.
C’est un animal qui peut s’adapter au climat local et supporter le climat souvent rude, avec ses terrains accidentés et ses chaleurs parfois suffocantes. Outre sa longévité relative, la tarentaise offre une production laitière remarquable en comparaison avec d’autres races.

L.T.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com