Tunis Il agresse son ex-femme et écope de 3 mois de prison





Un homme divorcé a agressé son ex-femme qui a «osé» marier leur fille unique sans son accord.

Tunis - Le Quotidien
S’il existe une victime du divorce, ce sont bel et bien les enfants. Pris en otage entre les caprices des parents qui, une fois séparés, se mettent à régler leurs comptes à distance, les enfants sont ainsi utilisés dans des conflits qui nuisent à leur équilibre et à leur stabilité psychique. Alors à tort ou à raison, ce qui plaît à l’un des parents ne convient pas forcément pas à l’autre et c’est aux enfants d’en payer la facture. A l'image de cette jeune fille qui, depuis la séparation de ses parents, n’a jamais su quelle position prendre pour leur faire plaisir au point que son mariage s’est transformé en un véritable drame.
Les faits de cette affaire ont éclaté suite à l’admission d’une femme dans un hôpital de la place. La dame souffrait de plusieurs fractures et lorsqu’elle a été interrogée elle a déclaré qu’elle venait d’être agressée par son propre époux. En réalité, il s’agit de son ex-mari dont l’enquête menée par les agents de l’ordre avait révélé qu'il vivait à l’étranger.
Depuis sa séparation d’avec sa femme, les rapports entre eux se sont dégradés au point qu’il ne voyait sa fille qu’une fois par an, c’est-à-dire lorsqu’il est en vacances en Tunisie. Et voilà que l’été dernier et alors qu’il tentait de prendre contact avec sa fille, il a eu vent d’une importante information. Sa fille unique s’apprêtait justement à se marier.
La nouvelle est tombée comme un couperet. S’agissant, en effet, du mariage de sa fille, il était tout de même bizarre qu’il soit le dernier à le savoir.
Du coup, il s’est mis à penser que c’est un coup bien préparé par son ex-femme qui voulait se venger de lui par le biais de leur propre fille.
Alors,il n’a pas hésité le moindre instant à se diriger vers le domicile de son ex-épouse. Sans chercher à comprendre ce qui s’est produit, il s’est déchaîné en s’attaquant violemment à la mère de sa fille qui s’en est sortie avec plusieurs fractures ayant nécessité son admission d’urgence dans un hôpital de la place.
Comme le veut la procédure , le père a été arrêté suite à une information fournie par les responsables de l’hôpital aux agents de l’ordre.Traduit récemment devant le tribunal de première instance de Tunis, l’agresseur a écopé de trois mois de prison.

H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com