Un ministre israélien prêt à envisager la libération de Marwan Barghouthi





Al Qods occupée-Agences
Un ministre israélien s'est déclaré hier prêt à envisager la libération de Marwan Barghouthi, le leader du Fatah en Cisjordanie, condamné à la prison à vie par un tribunal israélien pour implication dans des attentats.
"Je serai d'accord pour une telle libération si elle conduit l'Autorité
palestinienne à s'opposer réellement au terrorisme et à empêcher la contrebande d'armes de l'Egypte vers Gaza", a déclaré le ministre de l'Environnement Gidéon Ezra, à la radio publique.
C'est la première fois qu'un ministre de l'actuel gouvernement envisage la libération de Marwan Barghouthi, un dirigeant très populaire parmi les Palestiniens qui fait figure de leader de la deuxième Intifada palestinienne, déclenchée en septembre 2000.
"De toutes les façons une telle libération, comme celle d'autres détenus, n'est envisageable qu'après la libération du caporal Gilad Shalit", a poursuivi Ezra, ancien ministre de la sécurité intérieure et membre du parti Kadima, du chef du gouvernement. Il faisait référence au soldat enlevé par un commando palestinien, le 25 juin en bordure de la Bande de Gaza.
Il a estimé qu'une libération de Barghouthi permettrait de renforcer le mouvement Fatah du président Mahmoud Abbas face au mouvement islamiste Hamas, à la tête de l'actuel gouvernement palestinien.
Selon les médias israéliens, le gouvernement israélien maintient des contacts suivis avec Marwan Barghouthi en dépit de son incarcération, notamment par le biais du député de l'opposition de gauche, Haïm Oron.
La possibilité d'une libération anticipée, qui nécessiterait une grâce présidentielle avait déjà été évoquée en 2004 par deux ministres du précédent cabinet israélien.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com