21ème Congrès de l’UGTT : Les tractations se poursuivent entre Jrad et Romdhane





Tunis - Le Quotidien
A une dizaine de jours du 21ème Congrès de la Centrale syndicale, les tractations sur la composition de la liste du secrétaire général sortant, Abdessalem Jrad, reprennent de plus belle. A en croire des sources bien informées à la Place Mohamed Ali, une «réunion informelle» s’est tenue dans la soirée de lundi à mardi entre onze membres du Bureau exécutif sortant de l’Organisation. L’objectif de la rencontre était de convaincre le secrétaire général adjoint chargé de la législation et des conflits, Ali Romdhane, de faire partie de la liste de Jrad.
La participation de Romdhane à cette rencontre lui a valu des critiques acerbes de la part de ses «alliés» qui tiennent à ce qu’il soit à la tête de la liste qui entrera en compétition avec celle du secrétaire général. L’initiateur de la «plate-forme syndicale pour la réhabilitation de l’UGTT» qui fut le véritable vainqueur du congrès extraordinaire de Djerba (Romdhane a été élu avec 27 voix seulement de moins que Jrad) joue encore sur plusieurs cordes. Il pourrait en effet soit figurer sur la liste du secrétaire général, soit mener une autre liste.
Beaucoup d’observateurs rompus aux spécificités des élections dans le milieu syndical s’attendent à ce que Romdhane soit à la tête d’une liste concurrente de celle de Jrad. Durant les congrès de 1989, 1993, 1999 et 2002, ce syndicaliste natif de Kerkennah qui se réclame tout comme Jrad de la tendance «achourienne» (référence à feu Habib Achour, leader historique du mouvement syndical et défenseur de l’autonomie de l’UGTT) n’a jamais figuré sur la liste du secrétaire général.
D’autre part, les tractations ont porté sur les noms qui pourraient figurer sur la liste de Jrad. Il s’agit, a priori, de Samir Cheffi (Union régionale de Sfax), Hassine Abbassi (Kairouan), Saïd Youssef (Monastir) et Mohamed Chebbi (l’Ariana).

W.K




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com