Saddam présent dans le box des accusés en dépit de ses menaces de boycottage





Le Quotidien-Agences
L'ancien président irakien Saddam Hussein a pris place dans le box des accusés hier matin, à l'ouverture de la 28ème audience du procès Anfal en dépit de ses menaces de boycotter le procès, qu'il a qualifié de "parodie". Saddam Hussein a pénétré le sourire aux lèvres dans le tribunal, à Bagdad, au lendemain de la publication d'une lettre adressée au juge Mohammed Oreibi al-Khalifa du Haut tribunal pénal irakien dans laquelle il affirmait ne plus vouloir assister aux audiences du procès. "Quand j'ai tenté de faire éclater la vérité, vous ne m'avez pas donné la chance de le faire, je ne peux plus le supporter", a écrit Saddam Hussein à l'intention du juge.
"Je vous demande de me dispenser d'assister aux prochaines audiences de cette parodie de justice, après cette dernière insulte. Vous pouvez prendre toutes les mesures que vous jugerez nécessaires, Dieu est le plus grand et les pêcheurs seront damnés", a-t-il ajouté.
Trois nouveaux témoins de l'accusation ont ensuite été entendus.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com