Dubaï international film festival : Le cinéma tunisien à la conquête du Golfe





Bientôt le grand départ pour le “Dubaï international film festival”. Les cinéastes tunisiens invités pour cette 3ème session du DIFF mettent actuellement les bouchées doubles.

Anis Lassouad, Nejib Belkadhi, Salma Baccar, Jilani Saâdi seront à partir de ce samedi 09 décembre à Dubaï pour promouvoir leur œuvres cinématographiques respectives.
Le DIFF qui propose des prix alléchants pour les lauréats devient, de ce fait, un espace concurrentiel qui amène nos cinéastes à se préparer au jour j.
Anis Lassouad, en effet, qui a créé un site promotionnel pour son film a été suivi de Belkadhi. Nos cinéastes, apprend-t-on dans les coulisses, ne débarquent pas à Dubaï les mains vides.
Ils y seront avec toute une stratégie de communication faite d’affiches promotionnelles à placarder, de sites web, de brochures. Une initiative personnelle (quoiqu’insuffisante) faute d’une véritable stratégie qui devrait émaner du ministre de tutelle.
Quoiqu’il en soit, l'essentiel ici est que notre cinéma marque sa présence à l’étranger et parvienne à s’exporter dans ce genre de manifestations.
Pour ce qui est de la DIFF, c’est notre cinéaste Ridha Bahi qui sera aux côtés de l’actrice Leïla Aloui et bien d’autres cinéastes arabes sur le podium du jury de cette manifestation.
Autre élément important à signaler, c’est que les Tunisiens ont déjà quelques jours, c’est-à-dire jusqu’au 18 du mois en cours, pour faire connaître au monde arabe ce que nous pensons dans le domaine de la création cinématographique.
Toujours est-il, l’hirondelle ne fait pas le printemps. A méditer.

Mona Ben GAmra




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com