C.S.S. – E.S.T. (0 – 0) : Trop de bruit pour rien !





Le Mhiri de Sfax a retrouvé hier des couleurs à l’occasion du choc de la 11ème journée de L1 entre le CSS et l’EST.

Les débats entre le vice-champion d’Afrique (CSS) et la seule équipe encore invaincue après 10 journées jouées en L1 (EST) n’ont pas réussi à tenir les promesses escomptées de ce classique du foot tunisien.
C’est ainsi que tout au long de la 1ère mi-temps, on n’a eu à se mettre sous la dent que trois occasions: la première pour les Sang et Or sur une tête de Zitouni à côté des bois défendus par Jaouachi, la seconde en faveur des Sfaxiens par l’entremise de Nafti dont la tête retournée frappa le montant droit des buts de Kasraoui et la troisième à l’avantage du club de Bab Souika sur un coup franc de Chaâbani qui frôla le montant gauche des bois sfaxiens.
Pour le reste, on a assisté à des palabres avec l’arbitre algérien Mohamed Bennouza qui il faut l’avouer, n’ a pas été au-dessus de tous reproches.
En seconde période, le niveau du jeu s’améliora un tant soi peu avec d’entrée une occasion sang et or (tir de Berrebat sur la transversale) et un essai sfaxien (coup franc de Nafti détourné par Kasraoui en corner)-.
La 60ème minute verra l’arbitre algérien brandir le 2ème carton jaune au Sang et Or Mahjoubi, synonyme d’expulsion. Une expulsion qui est parue excessivement sévère.
Douze minutes après, Wissem Abdi se vit sanctionner d’un 2ème carton jaune après avoir pris un premier deux minutes auparavant.
Les dernières offensives sfaxiennes n’apportèrent qu’une seule occasion. Trop peu pour un sommet dont on attendait beaucoup plus.
Et ce n’est pas l’arbitrage approximatif de l’Algérien Bennouza qui va faire taire toutes les critiques.

K.T.D.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com