DIFF 2006 : Quatre films tunisiens en compétition





Le Dubaï international film festival 2006 (DIFF) a été ouvert hier. Le cinéma tunisien se présente à ce rendez-vous avec quatre films dont voici un bref synopsis.

“La Moisson magique”
court métrage de Anis Lassouad

“C’est l’histoire d’un enfant de six ans issu d’une famille de paysans, cultivateurs de vignes et laitiers qui, à la suite d’une rencontre quelque peu ordinaire avec un homme, va voir son quotidien basculer. Il s’aventure en quête d’une moisson dont la provenance est louche”.

“Tendresse du loup”
long métrage de Jilani Saâdi

“Une nuit particulière à Tunis. Un jeune homme, Stoufa, révolté et humilié, rencontre une jeune et jolie prostituée. Cette fille est violée par ses copains, mais c’est sur Stoufa qu’elle se venge. Stoufa la recherche toute la nuit pour la retenir, mais cette fille est insaisissable”.

“Fleur d’oubli”
long métrage de Salma Baccar

“Suite à un accouchement douloureux, Zakia, une jeune femme de la bourgeoisie tunisoise, devient dépendante de la plante de khochkach (pavot) que sa mère lui administre pour calmer ses douleurs d’après l’accouchement.
Après quelques années de lente descente dans l’enfer de la dépendance, elle rencontre, dans un asile d’aliénés, Khemaïs auprès de qui elle redécouvrira le goût d’aimer et de vivre”

“VHS-Kahloucha”
un documentaire de Néjib Blekadhi.

“Grand fan des films de genre des années 70, Moncef Kahloucha, peintre en bâtiment, tourne des fictions hilarantes en VHS avec l’aide des habitants du quartier populaire Khezama à Sousse (Tunisie).
Il produit ses films, les réalise et y incarne toujours le rôle principal. Ses tournages sont alors l’occasion pour les habitants de son quartier d’échapper à leur quotidien morose et de vivre des instants intenses, de la préparation jusqu’à la projection dans le café du coin”.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com