Opposition Naissance de la «rencontre démocratique»





Tunis - Le Quotidien
Le Parti de l’Unité Populaire, l’Union Démocratique Unioniste, le Parti Social Libéral et le Parti des Verts pour le Progrès ont annoncé, dans un communiqué publié hier, la naissance d’une plate-forme visant à donner un nouvel élan à la coordination entre les formations d’opposition partageant un certain nombre de principes : la rencontre démocratique.
La création de ce “front” constitue le couronnement d’une série de rencontres qui ont eu lieu au cours des dernières semaines entre les secrétaires généraux de ces formations de l’opposition prônant le dialogue avec le pouvoir et rejetant l’immixation de certaines parties étrangères dans les affaires nationales.
Réunis lundi, à Tunis, les dirigeants des partis en question sont tombés d’accord sur un certain nombre de principes en matière d’action commune.
Les composantes de la rencontre démocratique se sont en effet engagées à consolider le rôle de l’opposition tant à l’échelle nationale qu’à celle extérieure et à lutter contre toutes tentatives qui remettent en question sa crédibilité.
L’intérêt se porte également sur la protection des acquis réalisés sur le plan politique et l’accélération de la cadence des réformes au moyen d’un dialogue national.
Et c’est pour cette raison d’ailleurs que la nouvelle plate-forme sonne comme l’embryon d’un pôle d’opposition centriste.

W.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com