C.A. : Les convictions de Marchand





Encore une victoire dans la douleur, arrachée aux dépens d’un adversaire qui s’est montré assez appliqué, notamment sur le plan défensif. Les Clubistes ont confirmé face à l’ESHS leur incapacité à résoudre ce genre de problème.

Pour Bertrand Marchand: «Les Clubistes ont manqué surtout de fraîcheur, à l’instar du jeune Zouhir Dhaouadi très sollicité ces derniers temps et qui n’a pu rééditer la prestation qu’il a fournie face à l’ESS.
Il faut dire aussi qu’il est très difficile de prendre en défaut une formation jouant à dix dans ses quarante mètres, a fortiori pour un groupe de jeunes joueurs, manquant terriblement d’expérience, peut-être aussi de métier pour pouvoir contourner de telles situations.
On peut dire toutefois qu’il est assez exceptionnel de se retrouver en tête pour une jeune formation dont l’avenir s’annonce meilleur encore, d’autant qu’elle possède une grande marge de progression».
Il incombe de ce fait aux Clubistes, essentiellement au staff technique, de trouver remède aux difficultés qui entravent la marche du groupe.

Programme chargé
Sur un autre plan, le travail a repris hier à l’exception de Khaled Souissi, ménagé après la blessure contractée jeudi dernier et qui l’a empêché de prêter main forte à ses coéquipiers, dimanche face à l’ESHS.
Les entraînements se poursuivront jusqu’à samedi, jour du départ pour Gafsa. Bertrand Marchand aurait cependant programmé deux séances pour aujourd’hui, l’une matinale au parc Mounir Kebaïli, et la seconde l’après-midi à El Menzah.

Dhaouadi suspendu
Ayant écopé un troisième carton jaune, dimanche dernier face aux Hammam-Soussiens, Zouheir Dhaouadi ne sera pas de la partie dimanche prochain à Gafsa. Un handicap de plus pour la formation clubiste, appelée à gérer cette rencontre dans les meilleures conditions, en attendant le choc face aux Monastiriens pour le compte de la dernière journée de l’aller, le 24 décembre.

Mansour AMARA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com