S.T. : Les victoires se font désirer





Après une défaite au derby, contre l’EST, et un nul amer face au CSS à Tunis, le ST s’est contenté de ramener un seul point de son déplacement à Hammam-Lif. Pour un match joué à l’extérieur et face à un adversaire qui lutte pour s’éloigner de la zone rouge, le résultat n’est pas mauvais, mais pour ceux qui ont suivi la rencontre, il y a de quoi regretter la perte de deux précieux points.

Quand la tactique s’en mêle
On s’attendait à voir Robertinho opérer quelques réglages suite au forfait de Mabrouki, mais personne n’a «digéré» la mise sur le banc de Jemaïel Khemir, l’attaquant le plus en vue au ST depuis plusieurs journées. Son remplacement par Jedidi ne s’imposait guère, mais Robertinho pensait peut-être donner une autre chance à son nouvel attaquant, mais ce dernier, malgré toute sa bonne volonté, ne donne pas l’impression de retrouver toutes ses sensations et cela fait déjà onze journées que le public stadiste attend encore le réveil d’un joueur qui coûte beaucoup au club, qui a souvent eu sa chance mais qui, contre toute attente, demeure bloqué. Denisio, Khemir, Khalfaoui et Mabrouki étaient dans la même situation et ils ont pu, vite, s’adapter et arracher une place au sein du onze titulaire alors que Jedidi n’y arrive pas encore. Pour revenir au match de dimanche dernier, on a vu le coach stadiste faire des choix très discutables aussi bien dans la formation de son équipe que dans le domaine tactique. Là aussi, il a étonné tout le monde en faisant sortir Chaâr qui carburait bien au milieu. Depuis, c’est le CSHL qui a pu contrôler le reste du match et les Stadistes peuvent s’estimer heureux de s’en sortir avec le partage des points.

Histoire de penalties
Le ST vient encore de laisser filer une victoire à sa portée en loupant un penalty. Après Khalfaoui face au CSS, ce fut au tour de Denisio de l’imiter à Hammam-Lif. Pourtant, ce dernier a été plus à l’aise à Sousse lorsqu’il eut à tirer un penalty contre l’Etoile et on peut dire qu’il s’agit tout simplement d’une malchance ou d’une déconcentration pour ces deux spécialistes. C’est peut-être au niveau du mental des joueurs qu’on doit agir pour éviter à l’avenir de tels ratages.
Les Stadistes ont repris depuis lundi les entraînements, mais c’est surtout le mouvement du «mercato» qui accapare l’attention avec des joueurs qui pourraient quitter le club très bientôt.
Les dirigeants ne veulent pas se prononcer là dessus, au même titre que l’entraîneur qui, lui, veut garder tout le monde et faire d’autres recrutements. Aux dernières nouvelles, une offre sérieuse et officielle émanant de l’EST pour transférer Khalfaoui a été repoussée par les responsables stadistes et c’est le joueur lui-même qui a exprimé le désir de reser au Bardo. Par contre, le Brésilien Edson est tout près de la porte de sortie et on attend encore une offre plus intéressante pour le céder. Côté renfort, on parle d’un jeune attaquant guinéen, Ibrahima, qui pourrait être engagé aux prochains jours ainsi que deux ou trois autres joueurs appartenant à des clubs divisionnaires. Pour Robertinho, la priorité est accordée au poste d’arrière droit puisque l’absence de Zaalani, blessé, a laissé un grand vide et le coach a finalement déclaré Boulaabi pour occuper le flanc droit en l’absence d’autres solutions.

Kamel ZAÏEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com