En marge de O.B. – E.G.S.G. (0-0) : Un point bon à prendre





On s’attendait à une empoignade entre l’OB et EGSG et beaucoup de buts mais on est resté sur notre faim.

Pourtant, les deux équipes passent par une période faste et ne peuvent pas invoquer le disque rayé de la pression. On ne peut pas parler de pression, car les deux formations ont bien commencé la saison et sont relativement en bonne santé. Les vraies occasions de buts étaient rarissimes et le jeu était terne et ennuyeux.
Le score de parité était légèrement à l’avantage des visiteurs qui ont tout fait pour ne pas perdre et l’OB qui n’a rien fait pour gagner.
“On a dominé la rencontre mais sans efficacité”, dira Mohamed Kouki, très déçu à la fin du match. “Mes joueurs n’ont pas pu faire sauter le cadenas d’une défense bien regroupée autour du gardien et derrière un milieu très fourni et bien en place. Ce qui a réduit considérablement les espaces pour mes joueurs et c’est ce qui explique ces tirs de loin et non cadrés. Nous avons perdu deux points à domicile mais vu la prestation de l’adversaire surtout le plan défensif le résultat est équitable”, conclut l’entraîneur béjaois.
EGSG a procédé par des contres et son jeu fut rapide et intelligent mais aussi inefficace que celui de l’adversaire.
“Nous avons glané un point à Béja. C’est pas mal. Car il n’y avait pas de vraies occasions de buts pour les deux équipes. La rencontre fut disputée au milieu du terrain. La pression pesait peut-être plus sur l’adversaire. Nous avons beaucoup d’absences surtout en attaque et en plus la pelouse était un peu lourde”, nous confia Férid Ben Belgacem, l’entraîneur gafsien.
En somme, on peut dire que ce duel entre Béjaois et Gafsiens ne restera pas dans les annales. Même si pour les uns et les autres, un point de pris représente une bonne affaire dans la perspective des objectifs fixés par l’OB et EGSG.

Youssef




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com