Netanyahou veut faire juger Ahmadinejad à La Haye





Le Quotidien-Agences
Les menaces du président iranien sont-elles prises au sérieux dans le monde ? Quelle action efficace pourrait mettre un terme aux sombres projets de Mahmoud Ahmadinejad dont les propos sont très inquiétants ?
En Israël, le leader du Likoud Binyamin Netanyahou prétendrait relever le défi en proposant des mesures visant à écarter cette menace. D'après le site Internet du quotidien Haaretz, le chef de l’opposition a décidé, dans un premier temps, de convoquer mardi prochain près de 70 ambassadeurs en poste en Israël. Il compte solliciter leur aide en vue de freiner le programme nucléaire iranien et déjouer les plans d’Ahmadinejad qui veut selon lui perpétrer un nouveau génocide contre le peuple juif.
Il s’agirait pour Netanyahou du premier stade de son action auprès de la communauté internationale. Lors de la rencontre avec les diplomates étrangers, le leader du Likoud souhaite soumettre à ses hôtes une initiative qu’il a préparée avec l’un de ses proches Danny Naveh : il s’agit de déposer une plainte auprès du tribunal internationale de La Haye et de réclamer le jugement du président iranien.
Cette proposition devrait être présentée devant la Haute Cour de Justice par Danny Naveh et Dore Gold, ancien ambassadeur d’Israël à l’Onu. Ces derniers doivent s’envoler cette semaine pour les Etats-Unis. Au programme de leur séjour, une série de rencontres en vue de promouvoir ce projet.
En prenant cette initiative, Netanyahou laisse entendre clairement que le gouvernement israélien ne fait pas correctement son travail à l’étranger et ne parvient pas à mobiliser l’opinion publique internationale sur cette question essentielle. Pour sa part, il compte l’inciter à exiger des sanctions sérieuses contre le régime islamiste.
Netanyahou a en outre souligné récemment qu’en 1938, Hitler n’avait pas fait part de ses projets de destruction. "Mais Ahmadinejad exprime clairement ses intentions et nous ne protestons pas. Dites au moins qu’il s’agit d’un crime contre l’humanité. Il faut réveiller le monde et lui montrer qu’il s’agit d’un projet de génocide".
Le chef de l’opposition, dénonçant la politique d’Olmert concernant la menace iranienne, a déclaré lors d’entretiens privés que "le gouvernement donnait une impression générale de faiblesse, comme s’il n’existait pas".




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com